AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Panique à bord ~ ft chanyeol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Panique à bord ~ ft chanyeol Lun 7 Juil - 20:05


   
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

   
'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL

   


    Sonnerie de téléphone ;


J'attrape mon portable qui traîne à l'autre bout du lit ; répondant tout en restant silencieuse, ouvrant les yeux pour regarder l'heure. J'entends la voix de mon père retentir dans le combiné .

«  Nahee c'est papa, je rentre du Japon je serai chez toi dans quatre heures... il faut que je te parle de l'entreprise et comme ça je rencontrerai ton Chanyeol ... »
« Chanyeol ? Oui Chanyeol … il faut que je vois si il ne travaille pas … »
« A toute à l'heure chérie »
« A plus ... »

Je raccroche en m'étirant longuement, avant de me remémorer les paroles de mon père, avant de me redresser d'un coup en clignant des yeux. Il vient de me dire qu'il débarque dans  quatre heures à mon appartement. Dans cet appartement où il pense que je vis avec mon mari ? Je sais vous vous dites quoi ! Elle est mariée à vingt-deux ans ? Et ben c'est une longue histoire mais oui et en plus ce jour là j'étais sobre...  Je prends conscience que je suis dans la merde si mon père se rend compte que je suis mariée sans pour autant vivre comme une femme marié. Je pense que si il se rend compte de ça mon père va m'envoyer sur mars ! Je me lève d'un bon manquant de m'étaler de tout mon long sur le parquet. J'attrape des vêtements au hasard, une jupe un haut et une paire de baskets à talon je me brosse les dents en quatrième vitesse, avant d'attraper mon sac et mes clés de voiture et sortir de mon appartement pour filer jusqu'à celui de mon mari. J'essaye de l'appeler en route mais rien, j'ai horreur des répondeurs...

« bonjour répondeur de Chanyeol … j'arrive chez toi ... »

je raccroche pour me concentrer sur ma conduite, accélérant le train ; dépassant un peu la limitation de vitesse en direction de l'appartement de mon mari.

*


    trente minutes plus tard ;



Je cours dans le couloir, je n'ai pas le temps d'attendre l'ascenseur et monte les marches quatre à quatre. J'arrive devant la porte de mon mari je ne toque même pas, et fait le code de sa porte... Je l'avoue il l'a fait qu'une seule fois devant moi mais c'est le genre de chose qu'il ne faut pas faire devant moi … j'entre sans aucun problème et regarde ma montre me dirigeant vers sa chambre, dans ma tête c'est la panique … pourvu qu'il ne soit pas avec une fille , pourvu qu'il ne soit pas avec une fille, voilà ce que je me répète en boucle... je ne pourrai pas vraiment lui en vouloir, il ne s'est pas marié avec moi par amour, je ne sais même pas pourquoi au final il a accepté … mais je n'ai pas envie de le voir avec une autre ou un autre en faite … J'entre en trombe dans sa chambre soupirant de soulagement quand je vois qu'il dort seul, je lui saute dessus à cheval sur lui pour le secouer.

« Chanyeol … debout , on est dans la merde … oppa ! »

Je le secoue un moment avant d'aller ouvrir les rideaux. Je me dirige vers son armoire et attrape la valise qui traîne pour la remplir de vêtements et de chaussures avant de me tourner vers le lit ou le gros paresseux n'a toujours pas bougé ! Je sautille sur place de stress, mon père est la seule personne sur cette planète qui me fait flipper. Je l'ai déjà assez déçu en me mariant pour contrer son mariage arrangé alors si en plus il se rend compte que je ne suis pas amoureuse de mon mari, il risque d'être très très en colère contre moi … mais j'ai aussi une crainte pour Chanyeol que j'ai entraîné dans ma galère, de manière très égoïste. Il faudra que je le remercie comme il se doit un jour, pour m'avoir aidé sur ce coup là.

«  Chanyeol ; mon père va débarquer chez moi dans moins trois heures pour me parler et voir comment je vis avec mon mari … c'est à dire toi … alors debout ! »

je me lève et m'approche du lit attrapant l'oreiller pour le taper avec avant de m'accroupir mon visage au niveau du sien … je le regarde un instant me demandant si nous allons arriver à noyer le poisson … je ne le connais pas tellement, pourtant j'ai développé un sentiment étrange pour Chanyeol …

« allez grosse marmotte debout ! »


je me penche pour lui pincer doucement la joue.
   
© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Lun 7 Juil - 21:50



Une soirée hier arrosé, un vague souvenir de comment j'ai pu rentrer chez moi. Mon lit confortable, un joli rêve. Voilà ce qu'il me faut. Sachant qu'aujourd'hui, j'ai une réunion avec mon père et ses associés pour discuter d'un éventuel bal de charité. Enfin! Ne pas y réfléchir, je penserai mieux quand l'alcool dans mon sang ne sera plus là. Fermons les yeux. Voilà, comme cela.

Le temps a certainement passé, vu que mon colocataire entre dans ma chambre comme si c'était un moulin. Un grognement venant de ma part, avant de me retourner sur le ventre et d'enfuir ma tête dans mon oreiller. Pourtant, le bruit continu encore et toujours. Une voix m'appelle, une voix féminine. Aurais-je ramené une fille au petit matin. Etrange, sachant que j'ai décidé d'essayer d'être fidèle à l'idiote à qui j'ai dis oui, il y a trois mois d'ici. Bien entendu, elle n'est pas au courant et puis, ça ne lui regard pas. De retour sur le dos, un poids me saute dessus et commence à me secouer. Nouveau grognement, j'ai sommeil moi. C'est étrange, la voix me dit vraiment quelque chose. Pourtant, j'arrive pas à retrouver la personne.

Le poids s'enlève, et je tends une oreille pour savoir ce que fait la personne dans ma chambre. Le bruit d'une valise qui s'ouvre, le claquement de portes de mes gardes robes. Une grimace se dessine sur mon visage. J'ouvre un oeil embué par le sommeil et l'alcool, une silhouette apparait devant moi, farfouillant dans mes affaires. Il ne faut pas que je dise quelque chose, surtout qu'étrangement, je pense reconnaître Na Hee. Justement, elle se retourne vers moi et je referme les yeux.

Elle parle mais je ne comprends absolument pas ce qu'elle dit. Un mal de tête monstrueux est entrain de me griller le cerveau. Qu'elle parte, j'ai pas envie de la voir aujourd'hui. Depuis que j'ai décidé de me marier avec elle, plus par amusement et lui sauver la vie si j'ai bien comprit son charabia du jour de sa demande en mariage, elle ne m'apporte que des problèmes. Heureusement que la presse n'est pas au courant que l'héritier de l'illustre famille Bang s'est marié. J'imagine déjà le désastre pour la société mais c'est amusant de voir à quel point, les journalistes sont idiots, vu que je ne cache absolument pas ma bague. J'aime montrer que je suis un homme rangé maintenant. Et ça attire encore plus les filles.

Elle se rapproche de moi et attrape l'oreiller à côté de moi. Un froid sur le côté se fait ressentir, et je grogne de mécontentement tout en gardant mes yeux fermés. Je m'attends à ce qu'elle me tape avec mais à la place, une ombre se trouve au-dessus de mon visage. Et là, j'entends enfin ce qu'elle me dit. " allez grosse marmotte debout !" J'ouvre les yeux au moment où sa main va pour me pincer la joue. Un regard noir dans sa direction avant d'attraper sa main et de la tirer vers moi. Ne disant aucun mot, je me mets au-dessus d'elle.

"Oh! Mais ne serai-je pas ma charmante épouse. Ses poignets tenus par mes mains fermement, j'approche mon visage à quelques centimètres du mien. "Comment es-tu rentré chez moi? Grognant en entendant son explication, avant de la lâcher et de rigoler. "Tu es dans la merde, maintenant tu vas sortir ton joli petit postérieur de chez moi et si ton père te demande où je suis. Dis lui, que je divorce. Son regard m'amuse, elle est appeuré la pauvre petite. Je me lève sans gêne de mon lit, attrapant le premier boxer sous la main, tout en lui tournant le dos, pour qu'elle ne voit pas ma nudité, je m'avance vers des étagères où se trouve mes cours ainsi que quelques babioles et les lances sur mon lit. Avant de regarder ce qu'elle a prit comme vêtement et de soupirer en la regardant. "Dis-moi, mon amour. [i]Sourire mielleux pour la jeune femme dans mon lit, j'attrape une chemise qui vaut une fortune et la ressort toute froissée.
"Où as-tu apprit à faire une valise?

Je retourne le contenu sur le sol, avant de me dirigeant vers une penderie et d'attraper des chemises repassés sans plis se trouvant dans des houses que je dépose délicatement sur mon lit. Et puis, je farfouille dans ma chambre après des vêtements propres - déjà une mince affaire - et qui montre à quel point je suis riche. Tout en pliant mes vêtements dans les trois valises ouvertes devant moi, je commence à me demander si Na Hee est au courant que je ne suis pas qu'un simple aide vétérinaire habitant dans un appartement miteux. Avant d'hausser les épaules et de refermer les valises. "Tu bouges pas de là, sauf si tu veux venir avec moi sous la douche. Je la regarde avec un sourire charmeur, avant de quitter ma chambre.



Dernière édition par Bang Chan Yeol le Lun 7 Juil - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Lun 7 Juil - 22:45


 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

 
'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL

 


J'allais abattre le coussin sur sa tête d'endormi quand en une fraction de seconde je me retrouve coincé sous son poids. Il est toujours sarcastique c'est d'ailleurs pour ça que je me suis intéressé à lui avant même la demande en mariage. Je lui fais un faux sourire des gens de la haute, ce même sourire que je fais devant les associés de mon pères, certains même qui n'espèrent qu'une chose me sauter dessus, quand mon père à le dos tourné. Je crois que c'est pour cela que mon père m'a mise dès l'âge de quatre ans au taekwondo … Je le regarde dans les yeux, mon regard en dis long sur mon manque de patience ce matin, et l'envie que j'ai à cet instant précis de lui faire comprendre par la force que ce n'est pas le moment de me faire chier...  « je suis rentrée par la porte voyons … » oui quand je veux ne pas être très sympathique je suis très forte. C'est pas le moment de m'énerver Bang Chan Yeol tu devrais le savoir maintenant, que je manque de patience.

"Tu es dans la merde, maintenant tu vas sortir ton joli petit postérieur de chez moi et si ton père te demande où je suis. Dis lui, que je divorce.''

Je le foudroie du regard, je crois que si il ne me tenait pas aussi fermement je lui aurai mis mon pied ou je pense juste pour soulager mes nerfs à vif. Je lui fais un nouveau sourire ; meme si je n'ai absolument pas envie de rire, je sais bien qu'on finira par divorcer mais cela ne m'amuse pas. Pas que je sois amoureuse de ce gros nigaud non … quand la mère était encore vivante, on avait souvent parlé mariage toutes les deux, et j'avoue que j'aurai aimé me marié comme elle à l'homme de ma vie. Entre Chan yeol est moi c'est clair si un jour il veut se marier, je signe les papiers du divorce sans faire d'histoire et disparaît aussi vite que je suis arrivée...

«  je disparaîtrai de ta vie assez rapidement, profites encore un peu de mon agréable compagnie ! »

je ne sais pas réellement si c'est du lard ou du cochon, j'avoue cela me blesse dans un certain sens … Je le regarde refaire ses valises de manière encore plus minutieuse qu'une fille, en soupirant assise sur son lit le priant d'accélérer le pas sous peine de lui botter son adorable postérieur... c'est vrai on ne peut pas lui retirer ça , Chan yeol est carrément canon … toutes les filles lui courent après et quand je le vois à moitié nu je comprends assez pourquoi …

"Tu bouges pas de là, sauf si tu veux venir avec moi sous la douche.


Je secoue la tête

«  je bouge pas monsieur univers je n'ai pas envie de te déconcentrer … On t'a déjà dit que tu étais pire qu'une fille le matin … magnes toi un peu le popotin s'il te plaît ! »

une petite touche de politesse après une déferlante de parole trop direct, c'est tout moi ça … ne pas bouger de là … Il pense que je vais aller draguer son colocataire ou quoi en attendant que monsieur se lave … je me lève et fait son lit machinalement que voulez vous parfois le naturel revient au galop. J'observe les livres de sa bibliothèque avec attention, il a énormément de livre pour ses cours, je ne lui dirai jamais mais j'admire sa passion pour son futur métier. Il est déterminé je trouve ça attirant chez un mec. Je l'avoue au début la joaillerie ce n'était pas ma tasse de thé puis je me suis intéressé au design des bijoux et rapidement j'ai compris que je pourrai relever le défi de prendre la relève de mon père. Même si il est claire que mon truc c'est le commerce internationale, je compte bien exporter notre marque en asie puis dans le reste du monde.

Il est toujours dans la douche après un quart d'heure, il s'est endormi sous l'eau ou quoi, je soupir  en regardant le reste de sa décoration et des babioles qui traîne dans sa chambre. Puis m'approche de la porte de la salle de bain l'ouvrant pour y passer la tête

«  mon petit cœur tu es propre ? On a pas vraiment le temps là ! »

je commence à trépigner, le temps qu'on range tout son fourbi dans mon appartement on sera juste pour l'arrivée de mon père.
 
© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Lun 7 Juil - 23:40


Le temps dans la salle de bain pour moi, ne dépasse que rarement les dix minutes. Mais vu le mal de tête que je me tape depuis que je suis rentré, obliger de jeter un coup d’œil dans la pharmacie pour trouver cette fichue boite d’aspirine. Trois minutes de perdu avant de constater qu’elle est bêtement sous mon nez. Franchement, faudrait que je pense à ouvrir mes yeux bien plus grands. Chose que j’aurai fait si cette idiote n’était pas venue me réveiller. Comme si j’avais l’idée de rentrer chez elle – j’ai le double de ses clefs – pour la réveiller – elle a fait trainer ses clefs la première fois que j’ai été chez elle, et j’ai simplement fait une emprunte. Puis, madame pense que je n’ai pas vu le code d’accès. Franchement, elle me prend pour quoi ? Un idiot. Tout en pestant contre Na Hee, je sors de ma douche et commence à m’essuyer. Ecoutant de temps en temps le bruit venant de ma chambre. Du moment qu’elle ne tombe pas sur des papiers qui la concerne pour le moment. Ni sur le dossier que j’ai fait sur elle.  Voilà, en costume pour rencontrer mon beau-père. Un mail à mon paternel pour lui demander de faire la réunion en vidéo-conférence, en lui disant bien que je serai dans ma maison aujourd’hui. Sa réponse ne se fait pas tarder pile au moment où l’autre dinde passe sa tête par l’entre baillement de la porte.

« Mon petit cœur, tu es propre ? On a pas vraiment le temps là ! »

Un demi-tour sur moi-même, et je me penche pour mettre mon visage à sa hauteur. Avant de soupirer bruyamment.  Un sourire sarcastique sur mon visage, je la pousse pour sortir, jette un regard étonné sur mon lit. Donc, elle sait faire autre chose que de se plaindre. Il faut que je note qu’au faite, c’est une vrai fée du logis. Enfin, on verra si elle sait se comporter en maîtresse de maison. Je m’approche de mes valises, en ouvre une, et vide tout de nouveau sur mon lit. Avant d’attraper un carton où se trouve quelques documents qui risquent d’intéresser le père de ma douce et tendre. « Alors quoi ? Je t’attends. » J’ouvre la porte pour sortir tout en vérifiant que j’ai bien les trousseaux des différentes clefs, et lui tend mon bras pour qu’elle puisse s’y accrocher, tout en sortant mon portable de ma poche et de composer le numéro de … « Je descends, vous nous attendez sur la place un peu plus bas. Et tend que vous y êtes. Allez, prenez moi le journal économique d’aujourd’hui. A de suite » A peine raccrocher, que je me perds un instant dans mes pensés, dois-je lui dire que je suis le fils Bang de la famille Bang, donc l’héritier des hôpitaux animiliers du pays ou attendre qu’elle soit surprise. Je la regarde décidant de continuer à jouer la comédie. De toute manière, notre mariage n’est qu’une tragédie à elle seule. « Un ami acteur qui a décidé de jouer notre chauffeur au cas où il y aurait un cas de force majeur. »

Nous sortons de mon immeuble miteux et aperçoit sa voiture, pourtant, je l’oblige à faire demi-tour, vu que nous n’allons pas chez elle mais dans la maison que je me suis offert pour notre mariage. En gros un cadeau de moi à moi. Avec des pièces qui ressemble à son appartement, le même emménagement ainsi que ses affaires. Ou devrais-je plutôt dire, le double de ses affaires. Je me suis juste amusé à prendre en photo tout chez elle, lors de la première fois que j’y ai mit les pieds. L’argent pour tout ça ? Pas un gros soucis, j’ai toujours de quoi m’acheter un ticket aller retour pour visiter la lune ainsi qu’une île dans l’océan indien. Quoi que l’île, je l’ai déjà. Comme une partielle qui porte mon prénom sur la lune. Un cadeau de ma grand-mère partielle pour mes vingt ans. Soudainement, je m’arrête, penche ma tête sur le côté en la regardant. « Arrête de râler. Si tu veux vraiment partir, va de ton coté. Sache seulement que ton père ne se rendra pas chez toi mais plutôt chez nous. » Un sourire hyppocrite sur mon visage. J’attends juste qu’elle détourne le regard, en attrapant la main qui se lève. La gifle se sera pour après maintenant, ça commence seulement à être amusant. Elle continue à râler, et moi j’avance vers la voiture, attendant que mon chauffeur personnel ouvre ma portière et y entre. J’abaisse la vitre pour demander à Na Hee de rentrer dans la voiture, rajoutant. « Je ne compte pas encore faire valoir mes droits pour le moment. »

Un quart d’heure après, la voiture commence à freiner. Le paysage a changé de tout au tout. D’un quartier miteux, nous nous retrouvons dans un quartier aisé avec des maisons comment dire, ancienne. Et la plus grande de la rue, est mon cadeau de mariage pour moi-même ainsi que mon épouse. Quoi que je me l’étais déjà offert bien avant de la connaître, seulement je ne voyais pas la raison pour laquelle, j’irai y habiter puisque j’étais célibataire. Lorsque nous aurons divorcé, je lui laisserai la demeure en souvenir. En rajoutant un immense tableau de moi cimenter au mur pour qu’elle ne puisse jamais l’enlever. Et pour être un bon salaud, au mur porteur de la maison. La voiture s’arrête dans l’allée et j’ouvre ma portière avant de me baisser pour lui dire « J’ai loué la maison et c’est ici que ton père doit venir quand il te rend visite. »

Je la laisse avancer devant pour discuter avec mon chauffeur et lui donner des instructions pour ce qui va se dérouler par la suite. Il hoche la tête avant de faire le tour de la propriété et de se rendre dans les quartiers du personnel. Puis, j’entre enfin n’ayant pas peur de me ramasser la gifle que j’attends avec impatience. « Bienvenue chez vous, Madame Bang »

[/color][/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Mar 8 Juil - 11:47


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL




Je me suis souvent demandé pour quelles raisons Chanyeol a accepté de devenir mon époux. Nous ne sommes pas amis, nous n'avons aucuns sentiments amoureux l'un pou l'autre, et si c'était uniquement pour coucher avec moi il est mal tomber … C'est vrai en trois mois de mariage même complètement bourrés ou sur un malentendu nous n'avons jamais couché ensemble. Je ne suis pas du genre prude mais j'en ai pas envie avec lui, attention il est attirant et je suis sur qu'il a ce qu'il faut où il faut, mais je n'ai pas envie de m'offrir par charité. Si un jour j'en ai envie je m'en priverai pas c'est sur, mais pour le moment il peut faire ce qu'il veut de se côté là mais sans moi. Depuis trois mois je n'ai couché avec personne ce qui n'est pas un exploit, je peux tenir bien plus longtemps sans le faire... Non ce n'est pas pour resté fidèle à mon crétin de mari … quoi que cela me ferai bizarre de le faire avec mon alliance … Mais bon chacun ses opinions je suis sur que don juan utilise son alliance pour draguer, c'est typique des hommes infidèles ; et je ne peux absolument pas lui demandé d'être fidèle …

« Un ami acteur qui a décidé de jouer notre chauffeur au cas où il y aurait un cas de force majeur. »

Comment ça un ami acteur qui joue les chauffeur, j'ai pas besoin de chauffeur j'ai une voiture et il est hors de question que je ne sais pas qui la conduise … je sans le coup foireux à des kilomètres , rien n'est simple avec Chanyeol, je suis sûre qu'il s'est marié avec moi pour me tourmenter … Je me met à râler en lui disant que ce cinéma on s'en fiche et que je veux juste qu'on arrive rapidement à mon appartement, si mon père débarque avant nous, je vous jure je l'assassine et personne ne retrouvera jamais son corps je fais une option criminologie et je sais en quoi consiste le crime parfait...

« Arrête de râler. Si tu veux vraiment partir, va de ton coté. Sache seulement que ton père ne se rendra pas chez toi mais plutôt chez nous. »

Comment ça chez nous ? Il n'y a qu'un nous sur le papier alors de chez nous certainement pas. Je bouillonne sur place d'énervement, je vais finir par être violente si il continu à me faire sortir de mes gonds de la sorte. Je monte dans la voiture à contre cœur, me disant que la suite des événements risques d'être encore pire. Bang Chan Yeol aura ma peau, au lieu de me facilité l'existence il me la complique...

« Je ne compte pas encore faire valoir mes droits pour le moment. »

Je le regarde dans les yeux, et m'approche de lui sur la banquette mon visage à quelques centimètres du sien, une de mes main se glisse délicatement sur sa nuque, nos lèvres se frôlent avant que je murmure

« écoutes moi bien mon amour, tu n'as aucun droits sur moi... alors n'y penses même pas … »

je me recule en soupirant avant de croiser les bras sur ma poitrine et d'observer par la fenêtre... bien sur que Chanyeol est sexy, bien sur que même si je ne lui dirai jamais je le remercie de ce qu'il a fait pour moi... mais il peut toujours courir il si croit que parce qu'il m'a aidé je lui suis redevable … nous voilà arrivé devant une maison, la plus grosse du quartier, je soupir me demandant ce qui va m'arriver ici …

« J’ai loué la maison et c’est ici que ton père doit venir quand il te rend visite. Bienvenue chez vous, Madame Bang »

Je soupir pourquoi tout ce cinéma, et pourquoi une maison aussi grosse … quand mon père va voir ça il ne sera absolument pas impressionné et va certainement me demander combien cette maison lui a coûté … Je passe la porte et j'ai un moment de recul automatique … c'est quoi ce bordel, se sont mes meubles, on se croirait dans mon appartement, même le tableau est identique, une reproduction d'un tableau qui vaut des millions, une pièce unique. Je manque d'air et me tourne vers Chanyeol et attrape son tee shirt

«  c'est quoi ce bordel … pourquoi mes meubles ou des doubles de mes meubles se retrouvent ici … t'es un genre de stalker ou quoi … » Je le relâche et regarde sur le bar et m'approche avec précaution, non de non même le mug est identique . «  c'est une caméra caché c'est ça … car là je l'avoue tu as réussi à me faire flipper … » je m'approche du buffet identique au mien et attrape le cadre qui trône dessus et regarde la photo en silence. Il a même réussit à faire un double de cette photo ou je suis sur les genoux de ma mère …
© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Mar 8 Juil - 13:35

Me délectant du spectacle se jouant devant mes yeux, je croise les bras pour regarder Na Hee devenir folle. Aurai-je dû lui dire quand nous nous sommes mariés que j’ai un rôle à jouer dans la société. Le doute persiste en moi, l’impression qu’elle ne sait pas qui je suis réellement. Un sourire amusé se dessine sur mon visage, car si je comprends bien, pour elle, je ne suis qu’un étudiant qui compte reprendre la direction du centre animalier. C’est tout. Secouant ma tête, je décroise mes bras quand elle attrape ma chemise. Et à quoi bon, dire ou faire quelques choses. Elle vient seulement de rentrer dans mon jeu. « c'est quoi ce bordel … pourquoi mes meubles ou des doubles de mes meubles se retrouvent ici … t'es un genre de stalker ou quoi … c'est une caméra caché c'est ça … car là je l'avoue tu as réussi à me faire flipper … » Cette phrase me fait vraiment comprendre qu’elle ne sait pas qui est son mari. Et je rigole d’amusement. Que c’est bon de rire. Je la laisse me secouer dans tout les sens, si elle veut, elle peut même d’utiliser pour acérer  ses ongles, vu que jai l’habitude avec les chats. Enfin, elle me lâche et s’approche du buffet attrapant une photographie que j’apprécie spécialement. J’ai supposé que cette dame devait être sa mère, et après quelques renseignements, ce que j’ai supposé fut juste. Je la laisse regarder le double de ses meubles en tapant dans mes mains pour que le personnel de la maison se présente à leur nouvelle maîtresse.

Quand je remarque enfin qu’elle attend une réponse de moi, je me permets de m’approcher d’elle et de passer mes bras autour de sa taille. Comme le ferait un mari aimant, penchant légèrement ma tête pour pouvoir lui murmurer à l’oreille d’une voix non douce mais froide.
« Je suis l’héritier de la famille Bang, ma chère. Et je ne veux que ce qu’il y a de meilleur pour mon épouse adorée. D’une main experte, je la fais se retourner pour pouvoir la regarder dans les yeux. Lui relevant le menton tout en approchant mon visage à quelque centimère du sien. « Crois-tu que ton père ne se poserait pas de question en ne voyant pas tes affaires et les miennes mélanger ? Voyons, je te pensais un peu plus maline que ça. » Au faite, est-ce que j’ai eu mon baiser de la journée, pas encore. Donc elle me le doit pour ce que je fais pour elle, même si c’est simplement par amusement – pour le moment. Vu que je tiens toujours son menton entre mes doigts, je tire légèrement son visage pour pouvoir déposer mes lèvres délicatement sur les siennes, avant de la lâcher brusquement. « Le cadeau de mariage te plait ? Nous pouvons toujours faire des travaux si tu le souhaites. » La destabilisée est devenue l’un de mes passe-temps préféré. L’entendre râler après moi, un autre. Je me détourne d’elle en ouvrant mes bras en voyant le personnel arrivé. Des personnes de l’âge de nos parents. Logique, vu qu’ils travaillent dans ma famille depuis ma naissance pour certains et d’autres bien avant. Un jeune maître retentit dans la pièce et je leur fait un sourire chaleureux, avant d’attraper la main de la jeune femme qui m’accompagne. « Mes amis, je vous présente la maîtresse de maison. N’était-elle pas aussi jolie que cette demeure ? Un regard vers Na Hee, et je secoue ma tête de gauche à droite. Il faut tout lui apprendre à cette fille ou quoi. Pourtant, elle a aussi grandit dans le luxe. Donc, elle doit connaître les bonnes manières. « Souris un peu voyons. Je te l’ai dis, tu es ici chez toi. Et eux, sont les personnes qui sont là pour répondre aux moindre de tes caprices. Salut les donc poliment si tu ne veux pas que je te punisse en t’envoyant dans ta chambre. Des rires amuser remplissent le grand salon, ils savent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent chez moi. C’est un point d’honneur que ma famille a toujours tenu et que je respecte, ils sont des être humains avec des défauts et des qualités. Et même si je suis leur patron, beaucoup m’ont torché le cul quand j’étais bébé.

La crise de nerf est passé, enfin. Nous sommes installés dans le salon, elle continuant l’inspection de la pièce, et moi en vidéo conférence avec mon père pour discuter du bal que nous allons organiser. « Non, père. Elle ne fera pas son entrée comme étant mon épouse pour le moment. » Je la suis du regard depuis qu’elle inspecte nos affaires mélangés, et m’arrête de parler. Le décorateur a quand même fait des merveilles en réussissant à mélanger avec style nos affaires ensembles. « Je vous rappelle un peu plus tard, mon beau père ne va certainement plus tarder. » Refermant l’écran de mon ordinateur, je m’approche de la caisse avec mes dossiers pour l’éparpiller sur la table base. Comme ça, quand monsieur Seo comprendra que sa fille chérie. Car oui, je me suis encore renseigné vu que la prudence est de mise dans cette histoire. En parlant du loup… Une voiture s’arrête devant l’entrée principale de la maison. Je m’approche de la porte, attendant que mon épouse vienne ne me rejoindre. « Allons donc jouer le couple épanoui devant ton père. Si il nous croit, tu devras jouer ce rôle plus souvent. » Un coup de tête en direction de la porte d’entrée, je lui murmure à l’oreille. « Si tu es une parfaite, peut-être t’expliquerai-je pourquoi, j’ai accepté de t’épouser. »



Dernière édition par Bang Chan Yeol le Mar 8 Juil - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Mar 8 Juil - 22:39


   
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

   
'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL

   


Je dois bien l'avouer, je crois que je me suis faite avoir par cet idiot. Je vais de surprise en surprise et elles ne sontpas forcément bonnes. Pour moi chanyeol etait l'opposé de tout ces garçons que je déteste ... il etait loin de la haute bourgeoisie qui me répugne et loin de ces hommes qui me tournent autour car je suis l'unique héritière de la société de joaillerie Seo .... tout semble s'effondrer peu à peu. Et au lieux de me retrouver marié à un garçon normal je me retrouve mariée au même genre d'homme que j'ai essayé de fuir. Mon père  avait certainement raison , en me disant que j'avais tord de croire que les garçons pouvaient s'intéresser à autre chose que mon argent.  Au lieu d'avoir trouvé une solution , je me suis certainement enfoncé encore plus... finalement si c'était pour me retrouver avec le même spécimen que celui choisi par mon père j'aurai mieux fait de ne pas me disputer avec lon paternel... parfois je ferai mieux de calmer mes élan de rébellion ... . L'électron libre que je suis n'a sûrement pas sa place dans  ce milieu.  J'espère pour lui que ce n'est pas une question d'argent car sinon il risque de le regretter. J'ai l'air douce et fragile mais je ne le suis absolument pas.  

  L'héritier de la famille Bang ? Cadeau de mariage ? Faire des travaux si j'en ai envie? Je ne veux ni d'un mari héritier, ni d'une maison pour cadeau de mariage et encore moins faire des travaux... Je gonfle les joues, on est dans un monde parallèle ou quoi ... je suis la seule fille qui veut éviter de me marier avec un héritier et qui en épouse un autre sans faire attention... j'ai l'impression d'être l'héroïne d'une tragédie façon racine...  

《Je n'ai pas besoin de cadeau de mariage... tu veux pas me pincer j'ai l'impression de faire un cauchemar ...》  

Il me présente à ses domestiques ... moi qui essaye depuis des années d'être la plus indépendante possible me voilà replongé dedans comme une débutante, je devrai sourire mais je n'en ai pas la moindre envie à sa réflexion désobligeante , je lui montre mon mécontentement en lui écrasant les orteils avec mon talon. Je suis gentille mais j'atteins très rapidement mes limites. Et la je suis au bord de la crise de nerf je lui ferai bien avaler son sourire à cet idiot...  

Je marche dans la maison pour ne pas avoir l'air de la découvrir ma cuisine est identique à celle ci de temps à autre un objet est différent surment la touche Chanyeol, je me plante devant le tableau derrière le canapé, un pâle copie de mon tableau je soupir et me dirige vers la cuisine alors qu'il est en pleine conférence avec son père. Il est hors de question que je pavane à son bras lors d'un bal, je ne suis et ne serai jamais un trophée qu'on expose et je ne ferai jamais de la mauvaise pub à mon père...  

《Allons donc jouer le couple épanoui devant ton père.  Si il nous croit, tu devras jouer ce rôle plus souvent.  Si tu es une parfaite,  peut être t'expliquerai-je pourquoi,  j'ai accepté de t'épouser.》  

Je l'écoute à moitié, il m'expliquera pourquoi il m'a épousé ... je ne suis pas certaine, de vouloir savoir pourquoi. A mes yeux c'est tellement évident que s'en est pathétique.  J'ai qu'une envie me retourner et lui en coller une . Je reprend constance mon père arriveeettje dois paraître le plus naturel possible ... j'ouvre la porte je ne peux plus reculé maintenant ...  

《 Nana, je ne savais pas que tu avais déménagé ... tu aurai pu me le dire au téléphone ... et je ne savais pas non plus que tu avais du personnels, tu as toujours refusé... comme quoi le mariage fait faire des sacrifices.》
《 papa, tu as fait bon voyage? 》
《Excellent, vous êtes donc le fameux Chanyeol... votre père a t'il était invité au mariage car je crois que mon carton d'invitation a été perdu en route jeune homme》  

Regard assassin de mon père en direction de mon mari,  je lui sers doucement la main pour lui faire comprendre que c'est Just un mauvais moment à passer... j'invite mon père à entrer et nous nous installons sur la table du salon pour qu'il m'expose ses idées,  je lui donne mon point de vue, oubliant chanyeol un moment me concentrant sur les dossiers avant de me lever pour faire du café a tout le monde  

《Alors monsieur Chanyeol... vous allez reprendre l'entreprise familiale. Je ne vais pas vous le cacher j'ai fait mes petites recherches à votre sujet.. vous avez quand meme épousé ma fille alors qu'elle était promise à un autre. Ce n'est pas bon pour mes affaires. En plus vous l'avez fait sans mon approbation en plus...》

《Papa laisses le tranquille... c'est moi qui l'ai demandé en mariage ... je pensais qu'on avais un accord tout les deux? Tu restes loin de mon mari ...》  

Je ne veux pas que mon  père se mêle de mon mariage j'ai déjà moi même du mal à tout comprendre dans cette affaire. Je pose une tasse de café brûlant devant mon mari avant de fixer mon père du regard, je sais que ça l'énerve parce que ce n'est pas lui qui a choisi chanyeol... on se replonge rapidement dans le travail puis mon père se lève pour partir il s'approche de mon mari lui tend la main pour la serré très fortement avant  de lui dire que si ce n'est qu'une question d'argent. Il peut lui en donner pour divorcer.  Il va trop loin là, je bouillonne sur place tel une lionne prête à bondir.


© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.


Dernière édition par Seo Na Hee le Mer 9 Juil - 20:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Mar 8 Juil - 23:55

Grimaçant suite à un écrasage d'orteil par un talon, je tourne la tête quand son père entre chez nous. Donc c'est cet homme dont Na Hee a peur. Etrange, il a l'air de l'aimer. Soit, je verrai comment notre entretien se déroule. Puis, j'avouerai à ma charmante épouse - sarcasme dans ma tête - la raison pour laquelle, je lui ai passé la bague au doigt. Leur conversation, m'indispose ce qui me permet de détailler le physique de mon beau-père et j'ai donc eu raison quand j'ai pensé que sa beauté lui venait de sa mère et non de lui. Bon, toutes pensées amusantes ont une fin. Vu que là, j'ai droit à un regard noir alors que mon prénom vient d'être prononcer d'une façon meurtrière, ai-je envie de dire. Na Hee est étrangement calme, un peu trop calme à mon gout. Et elle m'encourage en me serrant la main. Depuis quand nous nous tenons la main au juste. Je lui lance un regard amusé avant d'arquer un sourcil et de tendre ma main à son père. "Vous avez vu juste monsieur, je suis bien celui que votre fille. Accentuant bien sur le votre fille, juste pour le faire rager un peu plus. " A choisit. Un regard vers Na Hee pour voir si j'ai le temps de franchir les bornes de suite, ou si je dois encore attendre. Donc, disons directement la vérité. "Mon père, tout comme vous, étiez en voyage d'affaire. J'ai trouvé ça plus opportun de ne pas vous invité, surtout que nous nous sommes juste rendu à la mairie. Chose que j'aurai pu faire seule, vous en convenez avec moi. Mais vous connaissez les femmes, surtout votre fille. Je passe un bras autour de la taille de la chose qui va me tuer quand son père sera parti. "Elle a voulu être là pour assister à son inscription sur mon livret de famille." C'est un simple mensonge, mais ça, ni le père ni la fille ont besoin de savoir que Na Hee n'est pas encore spécialement une Bang. Donc qu'officiellement, nous ne sommes pas mariés. Quoi que dans les documents, il y a un faux livret de mariage qui prouve le contraire.

Nous nous installons dans le salon, et je les écoute parler. Souriant et même attendri quand NaHee donne ses idées sur le lancement d'un nouveau bijou. Et son père qui veut absolument la marier à quelqu'un qui pourra reprendre sa place. Quel gachit. Elle est bien assez intelligente et forte pour reprendre la société en main, quand le moment sera venue. Ne m'a-t-elle pas dit qu'elle souhaitait l'ouvrir à l'international, lors de l'un de nos premiers rendez-vous? Quand soudainement, elle se lève, je la suis du regard pour la voir disparaître dans la cuisine. Son père en profite pour m'attaquer. Si il croit qu'il va réussir à me battre, il se trompe.
"Vous auriez donc dû regarder du côté des autres héritiers. Franchement, son ex fiancé se serait retrouvé malheureux avec votre fille. Puis, elle a la poigne et les idées pour s'occuper de votre entreprise. Et ce qui est de votre consentement, je..." Sachant que je ne suis pas un salaud, j'aurai dû au moins lui demander la permission, même si il m'aurait dit non. Heureusement pour moi, c'est Na Hee qui prend ma défense. Et je me retiens de ne pas éclater de rire en voyant la tête de son père se décomposer.

Attrapant la tasse qu'elle a déposé devant moi, je me lève pour m'installer à une table un peu plus loin. Si eux doivent discuter pour leur travail, moi, j'ai un cours à étudier. C'est ainsi que le temps décide d'avancer assez vite. Une ombre se dessine à côté de moi, alors que je suis entrain de réécrire les informations importantes de mon de chirurgie canine. Mon crayon tombe sur la table au moment où je lève ma tête vers l'intrus. Une main est tendu devant moi, je me lève avant de la lui serrer. Quand, il arrive enfin avec la conversation que j'attendais. Ne faisant nullement attention à Na Hee, oubliant même son existence durant un court instant, je me mets à rigoler au nez de son père.
"Monsieur, vous êtes vous renseigner sur mon compte comme vous me l'avez indiqué lors de votre arrivé? Si oui, vous avez des informations fausses. Votre argent? Croyez-vous franchement, que j'ai épousé votre fille pour votre argent? Mon sang ne fait qu'un tour en ne voyant aucune réaction de mon vis à vis. Il a vraiment cru que j'avais épousé sa fille car elle est une héritière? Même si elle avait été la fille la plus pauvre du pays, j'aurai accepté de l'épouser car ... "Vous venez jusque chez nous, vous m'insultez une première fois, et je n'ai rien dit. Mais vous venez encore de m'insulter. Sachez monsieur que j'aime votre fille et que votre argent vous pouvez le garder. JAMAIS, je ne divorcerai d'elle. Je le vois me regarder étonner. Oui! Il arrive d'avoir des personnes qui ne veulent pas d'argent supplémentaire. Et j'en fais parti. Oui, je suis un héritier, mais je vie modestement, me rendant à la fac en vélo, passant mon temps à étudier ou à travailler. "Votre fille est la première personne a ne pas voir que mon nom en m'apercevant. Et elle vient seulement d'apprendre peu de temps avant que vous arriviez qu'elle était liée à la famille Bang et que j'étais ce crétin qui s'est amusé il y a quelques années d'ici, à faire la une de la presse people. C'est une des raisons pour laquelle j'aime Na Hee. Puis, elle est entière, intelligente. Et elle a de la suite dans les idées." Toujours aucuns regard de ma part envers mon épouse. Pour la voir me tuer du regard, non merci. "Et vous! Vous venez chez moi, m'insulter comme si je vous étais inférieur alors que je vous suis SUPERIEUR. Vous me proposez de l'argent pour que je divorce pour qu'elle puisse épouser celui avec qui vous souhaitez faire une fusion. Je le pousse, posant mes mains sur son torse, et le fait reculer vers le vestibule. "Non, monsieur, je ne la laisserai pas partir comme vous le souhaitez. Nous sommes mariés depuis trois mois. Et même si nous avons des hauts et des bas, je compte passer le reste de ma vie avec elle. Sur ce."

Tournant les talons, je passe devant Na Hee sans lui jeter un seul regard. Elle vient d'entendre de ma bouche la raison pour laquelle, j'ai accepté de l'épouser. Décider, je passe par la cuisine, puis l'arrière cuisine pour me retrouver dans le jardin. Là bas, j'ai construis de mes mains une cabane dans un arbre Enfant, j'aimais passé des heures dans la cabane que mon père avait construit pour moi, regardant le paysage. Couché sur le plancher, les yeux fermés, je ne relève même pas la tête pour la regarder. "Demande à Jay de te raccompagner jusqu'à ta voiture. Pour être sur de ne pas l'entendre, je sors des écouter d'une des poches de ma veste et lance la musique.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Mer 9 Juil - 13:43


 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

 
'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL

 


Mon père est le seul homme à qui je ne tiens pas tête,  pour la simple et bonne raison que je sais qu'il ne s'est toujours pas remis de la mort de ma mère.  Peut être que j excuse trop son comportement, mais que voulez vous j'aime mon père et je sais qu'il m'aime aussi... je savais que cela finirait par clasher entre ces deux la,  mon père se retient depuis trois mois, vous vous doutez bien que mon pauvre mari va en prendre pour son grade.

《Vous auriez donc dû regarder du côté des autres héritiers. Franchement, son ex fiancé se serait retrouvé malheureux avec votre fille. Puis, elle a la poigne et les idées pour s'occuper de votre entreprise. Et ce qui est de votre consentement, je...》

Je crois que c'est le premier qui ose dire à mon père que je n'ai besoin de personne pour faire fonctionner cette entreprise.  C'est vrai que j'ai des tas d'idées pour la faire évoluer mais ça cela n'intéresse qu'à moitié mon père.  Étrangement cela me fait plaisir qu'on me trouve d'autre qualités que mon physique... mon ex fiancé il n'y avait pas plus soporifique que lui,  je me suis endormie lors d'un de nos rendez vous c'est pour dire. Avec chanyeol au moins je ne risque pas de m'ennuyer,  j'en apprend tout les jours à son sujet d'ailleurs.  Mon dieu l'ambiance est électrique, je me sens mal à l'aise alors que c'est mon propre père alors j'imagine mon époux.

Et voilà il n'a pas pu s'empêcher d'être grossier envers Chanyeol,  j'allais me mettre en mode pitbull et lui dire de partir quand la réplique de mon très cher mari se fait immédiate. Je led observe écoutant ce qu'il a à dire... " jamais ?" Il sait très bien qu'on divorcera un jour pour qu'il puisse vivre sa vie, alors le jamais c'est un peu fort non ? Mais c'est vrai je ne savais pas qui il était sinon je ne m'en serai pas approché. Je n'ai pas envie qu'on me juge sur mon rang et mon nom de famille, je veux etre apprécié pour moi et moi seule.

 "Non, monsieur, je ne la laisserai pas partir comme vous le souhaitez. Nous sommes mariés depuis trois mois. Et même si nous avons des hauts et des bas, je compte passer le reste de ma vie avec elle. Sur ce." 

Des hauts et des bas... je dirai plutôt que je lui empoisonne la vie, il pourrait être tranquillement entrain de réviser et le voilà en pleine joute verbale avec mon paternel. Je le regarde s'en aller et attrape le poignet de mon père.

《 dehors maintenant... qu'est ce que tu cherches papa ? Tu viens jusqu'ici pour insulter mon mari ? Je te demande de ne plus venir ici ou de t'approcher de Chanyeol temps que tu ne lui feras pas d'excuses. Je ne suis pas assez bien pour ton entreprise j'ai compris, tu penses aussi que je ne suis pas assez bien pour trouver quelqu'un qui m'aimera pour moi ou quoi ? 》

Je met mon père à la porte sans attendre mon reste, puis me dirige vers le jardin à mon tour cherchant mon époux du regard. Je vois ses pieds sortir d'une cabane dans un arbre. Je suis rarement à court de mots d'habitude... je m'approche de la cabane et monte pour l'observer

"Demande à Jay de te raccompagner jusqu'à ta voiture. "

Je ferme les yeux un instant avant de monter complètement dans la cabane espérant qu'elle supporte nos deux poids. Avant de m'installer à cheval sur son bassin et de me pencher sur lui pour l'embrasser,  je crois que depuis qu'on est marié à part le baiser à la mairie je n'ai jamais pris l'initiative de l'embrasser.  Déjà parce que j'en ai pas envie habituellement...  après le baiser je le regarde dans les yeux un instant.

《 désolé pour l'impolitesse de mon père et merci ... tu es le premier qui ose lui tenir tête  pour aller dans mon sens...》

Je baisse les yeux légèrement ce qui n'est pas dans mon habitude,  je suis du genre à ne plier devant personne et encore moins à dire ce que j'ai sur le coeur.

《 excuses moi, je crois que j'ai carrément foutu la pagaille dans ta vie ... je vais y aller ... merci pour m'avoir aider sur ce coup là .》

C'est vrai qu'il m'a beaucoup aidé aujourd'hui,  il n'est pas obligé de prendre son rôle au sérieux après tout je me recul pour redescendre de la cabane. Plus je passe de temps avec lui, plus je me dis que je ne le connais pas tant que ça... je ne sais toujours pas pourquoi il m'a épousé mais je m'en fiche, maintenant c'est fait de toute manière...

© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Mer 9 Juil - 21:39

Enfant, quand une chose me contrariait, je m’enfuyais dans le jardin – plutôt le parc – de la maison et me réfugiait dans la cabane que mon père m’avait construit. Le nombre de fois que je me suis endormi là-bas en boule, en pleure. Soit car je venais de me faire gronder, ça c’était vraiment quand j’étais enfant. Puis en grandissant, quand un des animaux dont je m’occupais mourrait. Le froid, le bois, l’arbre en lui-même m’appaisse. C’est juste pour ça que quand j’ai acheté la demeure, la première chose et la seule chose que j’ai fais de mes propres mains, fut de construire une cabane à l’identique de celle qu’il y a chez mes parents.  Couché sur le dos, les yeux fermés, les chaussures qui dépassent de l’entrée, je réfléchis au comportement de mon beau-père, à ma relation avec Na Hee qui est fait que de mensonge depuis plus de trois mois. A nous surtout, surtout à nous. Rien que nous. J’attends qu’elle arrive pour m’incendier comme elle fait d’habitude. Et dès que j’entends le pas caractéristique d’une personne marchand dans l’herbe, pas besoin de me redresser pour savoir que c’est elle. Combien de temps m’a-t-elle cherché dans le jardin ? Fin, j’en ai rien à faire. Elle a eu droit au parfait époux, maintenant, qu’elle me lâche. Mes pensées sont perturbées par sa faute. C’est-elle que nous risquons de nous brûler nos ailes à force de faire croire à son père que nous nous aimons. Quoi que tout ce que je lui ai dis, est vrai. Si elle m’avait fait comprendre avant que j’accepte de l’épouser pour la tirer d’un mariage arrangé qu’elle savait qui j’étais. Jamais je n’aurai accepté. Puis, d’une certaine manière, ça m’arrange bien d’être marié. Au moins, je peux continuer mes frasques sans avoir droit de la part de mes parents aux remarques comme quoi, jamais la fille que j’aime ne voudra de moi. Là, il n’y a aucun amour entre nous, et le marché est clair aussi. Le jour où l’un des deux est vraiment amoureux, nous divorçons. En attendant, Na Hee va devoir prendre son indépendance vis-à-vis de son père Si il faut, je l’aiderai à créer une société rival juste pour montrer à cet homme que je suis capable de tout quand on me cherche. Une petite vengeance.


Les écouteurs dans mes oreilles, je ne l’entends pas me rejoindre dans la cabane. Quand elle s’installe en califourchon sur moi, j’ouvre les yeux soudainement et tourne ma tête, ce qui fait malheureusement tomber une oreillette. Ce qui m’étonne le plus, c’est de voir son visage s’approcher du mien et de sentir ses  douces lèvres contre les miennes. Première fois qu’elle m’embrasse d’elle-même depuis le baiser de notre mariage. A la place de répondre, je ne bouge pas d’un millimètre. Refermant mes yeux en soupirant. Elle ne comprend pas que je ne veux pas la voir pour le moment. Surtout que j’ai dis ouvertement à son père que je l’aimais. Pas d’un amour avec un grand A. Mais je tiens assez à elle pour faire tous ses caprices.
«  pour l'impolitesse de mon père et merci ... tu es le premier qui ose lui tenir tête  pour aller dans mon sens... » Ach ! Le premier à tenir tête à son père pour aller dans son sens. Si son père est trop idiot pour comprendre que sa fille est sa digne héritière, je vais donc devoir lui montrer. Sa tête s’abaisse un peu, chose qui m’étonne. Vu qu’elle n’est pas le genre de fille a se montrer soumise. C’est plutôt l’inverse avec elle. Enfin, à ce que j’ai pu voir lors des différents évènements où nous nous sommes trouvés quand nous étions plus jeunes. Même en pensant à ça, je suis étonné qu’elle n’est pas reconnu en moi, le gamin qui lui a renversé sa coupe de champagne sur la tête car elle parlait de trop et que je n’arrivais pas à discuter tranquillement avec mes amis. Enfin, nous étions jeunes. Puis, j’ai très vite abandonné ce genre de soirée mondaine. Préférant passer du temps avec les animaux et ma copine de l’époque.


 « excuses moi, je crois que j'ai carrement foutu la pagaille dans ta vie ... je vais y aller ... merci pour m'avoir aider sur ce coup-là. » Elle se lève et redescend à l’échelle. On serait dans un drama, je me lèverai pour la rejoindre, la serrer dans mes bras et lui dire que tout ce que j’ai dis à son paternel est vrai. Mais là, on est pas dans un drama. Il n’y a pas de caméra, et aucun scripte pour nous dicter nos gestes et nos paroles. Pourtant, je me lève, descends à mon tour, m’approche d’elle qui est de dos, passe mes bras autours d’elle pour la serrer contre moi, dépose ma menton sur son épaule. « Tu m’as choisit pour être ton mari. Je serai ton mari devant le monde. Je la lâche pour lui attraper la main et marche doucement. Entrelaçant mes doigts avec les siens tout doucement avant de m’arrêter devant un banc en pierre installé près d’une petite fontaine où des oiseaux viennent picorer l’eau. Derrière-nous, des rossiers, et un peu partout des animaux jouant, dormant paresseusement au soleil.  Délicatement, je lui lâche la main pour m’assoir et chercher mon porte cigare dans ma veste, lui en propose un avant d’en allumer. « Je t’aiderai pour tout ce que tu voudras. A une seule condition, Na Hee. La fumée nous encercle tout les deux, retourne une taffe avant de l’eteindre et de le ranger de nouveau dans mon port cigare. « Que je sois pour toi, l’étudiant quelconque que tu as cru que j’étais. Celui qui passe son temps entre ses cours et son travail. Je ne te demande que ça. Oublie que nous avons pratiquement le même rang Un simple coup de fil, et je rachète l’entreprise de son père, mais elle n’a pas besoin de le savoir ça. Comme elle n’a pas besoin de savoir que tout ça m’amuse. Que ça me change de ma petite vie bien rangée que j’ai depuis cinq ans. Puis ça rachète un peu les bêtises que j’ai pu faire étant ado. « Donc je vais te conduire à ta chambre que tu as ici. Sache que tu es chez toi ici, si tu as besoin de te ressourcer. Et avant que j’oublie. Je pose mon index sur son nez pour lui donner un minuscule petit coup comme un des professeurs que j’ai eu qui essayait de me faire rentrer quelque chose dans la tête « Ce ne sont pas des domestiques, ni du personnel. Ils sont des êtres humains comme toi et moi. Donc si quelqu’un n’a pas envie de faire ce que tu lui demandes, il ne le fera pas.  Ils sont des membres de ma famille, si tu préfères. Donc ta belle famille. »

La porte se referme derrière-nous, je lui fais un clin d’œil, avant de m’approcher d’elle, et de me mettre à la chatouiller. Une envie de me comporter en gamin, de l’entendre rigoler et de me menacer de mort. Dès qu’elle est sur le point de me taper gentiment, je m’écarte d’elle et me met à courir dans la maison, montant les escaliers quatre à quatre, me retournant de temps en temps, pour voir si elle me suit ou pas. Tournant dans un couloir à gauche, puis à droite. J’ouvre la porte du fond. C’est la pièce la plus grande, celle la mieux éclairer. Celle que je préfère. Et c’est ici, que j’ai fait installé le matériel et son bureau pour qu’elle puisse créer. J’ouvre une porte à l’intérieur qui amène sur sa chambre. Mais ça, elle n’a pas besoin de le savoir. Maintenant, j’attends de voir sa réaction. Espérant que cette fois-ci, elle ne le prendra pas mal.


Dernière édition par Bang Chan Yeol le Jeu 10 Juil - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Mer 9 Juil - 23:27


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL




Mon père a été impolie, je me suis excusée et je l'ai remercié. J'ai était très diplomate, je l'ai même embrassé mais ça c'était une envie passagère d'une femme reconnaissante envers son mari aimant. Cela n'a pas franchement duré. Je redescend de la cabane faisant attention où je met les pieds observant le jardin en silence ce doit être agréable de réviser dans l'herbe …

« Tu m’as choisit pour être ton mari. Je serai ton mari devant le monde.

Ais-je fait le bon choix ? Ou alors est ce que j'aurai du me casser une jambe se jour là … mais il faut bien que je le reconnaisse, il a très bien joué son rôle aujourd'hui je l'aurai presque cru, si je ne savais pas qu'il était aussi bon acteur. Ok les effusions ce n'est pas mon truc, mon espace vital c'est important … mais je ne bouge pas après tout ce n'est pas si désagréable. Il me relache pour me prendre la main, ok là trop de tendresse tue la tendresse comme dirai l'autre. Je m'assoie à côté de lui sur le banc refusant un cigare.

« Bang, ou pas Bang tu es toujours quelconque mon amour ! Mais ton mensonge sera puni tu t'en doutes bien non ! Moi qui voulait quelqu'un de simple je suis tombée sur encore plus complexe que moi … »

c'est direct est franc ; je ne compte pas être trop gentille avec lui il risque d'y prendre goût et même si il m'a bien aidé aujourd'hui je ne veux pas qu'il pense que c'est la fête maintenant. Je ne compte pas changer de ce que j'étais avant avec lui.

« Donc je vais te conduire à ta chambre que tu as ici. Sache que tu es chez toi ici, si tu as besoin de te ressourcer. Et avant que j’oublie. Ce ne sont pas des domestiques, ni du personnel. Ils sont des êtres humains comme toi et moi. Donc si quelqu’un n’a pas envie de faire ce que tu lui demandes, il ne le fera pas. Ils sont des membres de ma famille, si tu préfères. Donc ta belle famille. »

Il me prend pour une petite bourgeoise sans éducation et sans compassion ou quoi ? Bon ok mon père n'a pas montré un exemple de courtoisie et de bonne éducation mais je ne suis pas un monstre … il me prend pour quoi ce menteur, c'est lui qui m'a caché son identité moi je ne cache pas que je suis l'héritière de la firme de bijoux la plus en vogue de Corée du sud.

«  Je n'ai pas besoin qu'on s'occupe de moi, je le fais très bien merci et je suis bien élevée alors tes leçons de moral, tu te les gardes ! Non mais je rêve le type me cache son identité et il me fait des discours sur l'humanité !  »

*

on rentre dans la maison, la porte claque derrière nous, je ne suis pas habituée au lieu et je me sens perdue ici, mon appartement me manque. J'aime son calme … je regarde Chanyeol qui me fait un clin d'oeil j'ai un mouvement de recul quand il s'approche avant de me faire attaquer par des chatouilles le fourbe … j'éclate de rire en me débattant , j'allais lui apprendre à ne pas embêter les filles quand je le vois détaller. Sans réfléchir mon corps se lance à sa poursuite dans un but inconnu. Je le vois rentrer dans une pièce tout au fond, il court vite j'ai du mal à tenir la cadence. J'arrive dans la pièce aussi lumineuse que mon salon, elle est spacieuse, c'est un bureau magnifique avec la vue sur le jardin. Il n'y a pas à dire cette pièce est génial, je l'observe en silence, c'est sur que cela donne envie de travailler là...

« Chanyeol ?  Ton bureau est d'enfer … »

j'observe le bureau en bois avec la vue sur l'extérieur une merveille cette maison est superbe mais cette pièce est vraiment à tomber. Je me tourne cherchant mon mari des yeux, me demandant ou il a pu filer aussi vite. Il a l'avantage du terrain je vais bien finir par le retrouver , je passe la tête dans l’entre-bâillement de la porte.

« Chanyeol ? »

© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Jeu 10 Juil - 18:50


Mes mains sur son corps, je ne peux m’empêcher que le mien se rapproche encore plus près d’elle, alors que mes doigts se mettent à la chatouiller. Au moment où elle va pour me repousser, j’éclate de rire puis lui tourne le dos en me mettant à courir. Vu que je connais cette maison comme ma poche. Quoi qu’à la base, je ne comptais pas l’emmener ici. C’est un peu mon jardin secret, l’endroit où je me sens complètement bien. La première fois que j’ai vu la demeure, j’en suis tombé littéralement amoureux. Spacieuse, avec de la clarté, un immense jardin, un parc. Du terrain pour les animaux. Je comptais l’y amener seulement si notre relation débutait sur autre chose que de la simple amitié. Mais y a trois jours d’ici, un associer de mon père m’a prévenu que mon beau-père risquait de débarquer. Donc tout a été mis en œuvre pour que ma douce et tendre épouse se sente chez elle ici. Vu que de toute manière, ce sera la maison qu’elle aura de ma part quand nous divorcerons. Ainsi que la somme d’argent réglementaire dans le contrat qu’elle a signé et non lu. On peut me traiter de salaud de lui avoir mentit sur mon rang social. Pourtant, Na Hee aurait dû se renseigner avant de demander à un inconnu de l’épouser. Elle qui croyait quitter son monde, se retrouvait jusqu’au cou dans les emmerdes avec moi. Notre situation allait être de plus en plus compliquer. Surtout que mes parents commençaient doucement à me demander de la présenter au monde en tant que mon épouse. Chose qui m’amusait encore plus. Je souhaiterai pouvoir voyager dans l’avenir pour voir sa réaction quand on commencera à l’appeler Madame Bang.

Les couloirs ne sont pas immenses à l’étage mais si on ne connait pas bien, on risque de se perdre dans le labyrinthe, raison pour laquelle, je me retourne de temps en temps pour voir si elle me suit. La porte de la pièce que j’ai choisi pour que ça devienne son bureau, l’endroit où elle va pouvoir laisser court à son imagination pour pouvoir créer ses bijoux dont elle porte. Car son père peut croire que Na Hee n’est pas digne de reprendre sa société, pour les croquis que j’ai apperçut chez elle, pour moi, elle en est tout à fait capable. N’a-t-elle pas apprit avec le meilleur ? Et si la seule chose que je dois lui apporter dans sa vie, est de prendre sa défense envers son géniteur pour qu’elle puisse avoir le droit d’exercer ce qu’elle veut faire, je le ferai. Des pas se font entendre, et j’ouvre la porte qui conduit à sa chambre. Regardant par l’entre baillement pour voir son comportement, chose qui me fait sourire.
« Chanyeol ?  Ton bureau est d'enfer … »[ Mon bureau, mais cette fille ne remarque pas la touche féminine dans cette pièce. Comme si j’avais besoin d’une table à dessin. Mon bureau est à l’opposé du sien, vraiment à l’opposé pour qu’on ne se croise jamais. Elle s’avance vers la porte, et je me recule tombant dans le lit, sa chambre est une réplique exacte de la sienne, sauf pour les photos. J’ai trouvé ça assez drôle de faire encadrer les photos de notre mariage. Les grimaces que nous faisont en attendant de dire oui. En y réfléchissant, nous nous sommes quand même bien amusé pour un faux mariage. « Chanyeol ? » Je me relève pour voir sa tête dépassé, et je lui fais signe de venir.

Me recouchant dans son lit, je l’attire vers moi quand elle se place à côté. Lui attrapant le bras, voulant à la base qu’elle se retrouve sous moi, pour que je continue à la chatouiller. Malheureusement, j’ai mal calculé mon coup. C’est elle qui se retrouve sur moi. Je la regarde étonné avant  de la faire passer sous moi. Un sourire franc et amusé, mes yeux dans les siens, je détourne ma tête pour regarder la pièce d’où elle vient, avant de lui murmurer à loreille.
« C’est ton bureau, le lieu que je te t’offre pour me faire pardonner de mon minuscule mensonge. » Je lui tiens les bras pour qu’elle ne puisse pas bouger, mettant mon poids sur ses jambes au cas où elle déciderait de s’en prendre à mes bijoux de famille. Je lui lâche une main pour remettre l’une de ses mèches derrière son oreille, avant de m’installer en tailleur à côté d’elle. « tu me laisses parler et après, je te laisse me tuer, si tu le souhaites toujours. » Un sourire pour la rassurer, je passe ma main dans mes cheveux pour les décoiffer encore plus et j’en profite pour enlever la veste de mon costume et déboutonner mes boutons. Je ne m’y ferai jamais de porter ce genre de vêtement, vivement le retour de mon jean’s troué et de mon t-shirt, ainsi qu’une paire de basket. « Ce que j’ai dis à ton père est vrai. J’ai accepté de me marier avec toi, car tu n’as pas comprit que j’étais comme toi, un fils de.. Ca m’amuse même grandement. Surtout lors de nos sorties où tu essayes de me faire sentir bien, de ne pas me mettre mal à l’aise. » Je rigole même en repensant à notre deuxième sortie. « Au faite le mec que tu as remis à sa place lors de notre deuxième sortie, n’’est autre que mon meilleur ami. Il était seulement étonné de me voir dans un lieu branché alors que je n’y mets jamais les pieds. Tu es la première à réussir à m’amener dans un lieu pareil. » D’accord, ce n’était pas spécialement un rendez-vous, mais une sortie entre amis, dans une des discothèques branchés de la capitale. Et j’ai plus passé mon temps à éviter mon cercle de connaissance pour que ma comédie ne soit pas de suite découverte par Na Hee. Au début, je comptais lui dire la vérité mais elle est tellement borné qu’elle n’a jamais rien vu. Mes vêtements ont beau être des vêtements pratiquement mangés par les mites, c’est juste la mode en Europe. « J’aurai pu te dire la vérité, je l’admets. Mais tu sais aussi bien que moi, qu’il est rare que nous puissions nous amuser. Et te voir essayer de me mettre à l’aise à chaque fois, je voulais juste que tu me vois pour un garçon normal et non pas l’un de ceux qui en veulent à ton héritage…. Comme j’ai dis à ton père, je me moque de l’argent. A part nous donner des contraintes. Nous ne savons pas qui sont nos véritables amis. Donc… Je lui tends la main. « Enchanté de vous rencontrer, je suis Bang Chan Yeol, l’héritier des hopitaux vétérinaires du pays, et aussi votre époux depuis … » Un rapide calcul dans ma tête, je me tape le front, me lève d’un bon. « Na Hee, ça fait trois mois aujourd’hui que nous sommes mariés. Voudrais-tu sortir avec moi, de… » Je regarde ma montre. « De 18h05 à n’importe quel heure ? Je vais t’emmener dans les endroits que j’affectionne, où on ne doit pas jouer un rôle. » J’hoche la tête et me dirige vers la sortie de sa chambre avant de me retourner et de lui sourire. « Mets des vêtements plus confortables et oublies les talons. A dans une demi-heure dans le petit salon. »
[/color]


Dernière édition par Bang Chan Yeol le Jeu 10 Juil - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Jeu 10 Juil - 21:21


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL




« C’est ton bureau, le lieu que je te t’offre pour me faire pardonner de mon minuscule mensonge. »


Je le regarde dans les yeux « tu crois qu'un bureau aussi joli soit il ; peut compenser trois mois de mensonge ? » je place mes bras le long de mon corps le regardant s'asseoir en tailleur sur le lit. Il commence à parler mon regard tombe sur la photo accroché au mur, une photo de notre mariage, on a des têtes drôles, en y repensant c'était assez drôle ce mariage. J'ai l'impression que notre petit arrangement va me compliqué encore plus la vie qu'il ne devait la simplifier ...

« Ce que j’ai dis à ton père est vrai. J’ai accepté de me marier avec toi, car tu n’as pas comprit que j’étais comme toi, un fils de.. Ca m’amuse même grandement. Surtout lors de nos sorties où tu essayes de me faire sentir bien, de ne pas me mettre mal à l’aise. Au faite le mec que tu as remis à sa place lors de notre deuxième sortie, n’’est autre que mon meilleur ami. Il était seulement étonné de me voir dans un lieu branché alors que je n’y mets jamais les pieds. Tu es la première à réussir à m’amener dans un lieu pareil. »

Plus j'en apprend moins j'ai envie d'en savoir ; cela fait trois moi que je pense jouer la comédie devant nos parents mais cela fait trois moi que lui me ment en plus … je me sens à la fois trahi et idiote... idiote de n'avoir rien capter, je dirai même que pendant trois moi je ne me suis pas mais alors pas douté une seconde qu'il était issu de la haute bourgeoisie coréenne. Je suis d'habitude loin d'être naïve … « Plus j'en apprend sur toi, plus je me dis que tu es un excellent acteur ... » je ne suis pas certaine que se soit un compliment … je me demande ce que je peux croire de ce qu'il me dit, qui me dit qu'il ne me mène pas encore une fois en bateau … Je l'écoute à moitié, je ne sais plus vraiment quoi faire et comment me comporter avec lui, c'était plus simple pour moi avant...

« Na Hee, ça fait trois mois aujourd’hui que nous sommes mariés. Voudrais-tu sortir avec moi, de… De 18h05 à n’importe quel heure ? Je vais t’emmener dans les endroits que j’affectionne, où on ne doit pas jouer un rôle. Mets des vêtements plus confortables et oublies les talons. A dans une demi-heure dans le petit salon. »

c'est vrai en comptant cela fait exactement trois mois, et on ne s'est pas encore entre tué ce qui est plutôt pas mal … par contre on ne se connaît pas vraiment plus qu'il y a trois mois, j'ai vraiment l'impression d'être à côté d'un inconnu. Je le regarde sortir de la chambre je reste couché sur le lit un moment avant de me redresser pour me lever m'approchant de la fenêtre observant la vue de ma chambre qui est tellement différente de celle de mon appartement. La verdure … moi qui suis habitué aux lumières de la ville je suis perdue ici … je remonte mes cheveux en queue de cheval... ouvrant la porte qui se trouve dans ma chambre et tombe sur la salle de bain, je l'observe en silence avant d'ouvrir le dressing... il est plein de vêtements, ce garçon est vraiment dans la démesure ! J'attrape un jeans, un tee-shirt et un sweat, je me change tranquillement en enfilant une paire de converse perdant sept bons centimètres... je me sens bien à plat …

je passe de nouveau dans mon bureau, observant la table à dessin en souriant étrangement je n'ai pas envie de râler plus que ça … cette pièce est spacieuse et lumineuse parfaite pour travailler dans de bonnes conditions. Je sors pour redescendre regardant les tableaux au passages avant de descendre doucement les escaliers arrivant dans le salon tranquillement... je cherche mon mari des yeux mais il n'est pas encore là, j'attrape mon téléphone et regarde mes messages en silence.

© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Jeu 10 Juil - 22:28


Depuis ce jour où mes parents m’ont laissé choisir la vie que je comptais mener, je me déplace le plus souvent en moto. Na Hee m’avait demandé une fois si je pouvais l’emmener faire un tour et j’avais dû refuser car je n’avais pas de casque supplémentaire pour elle. Chose qui a bien entendu été résolu depuis. Son casque se trouve à côté du mien, comme sa veste pour qu’elle n’attrape pas froid. Descendant les escaliers venant de ma chambre, je m’arrête dans la pièce où se trouvent les différents accessoires pour ma sécurité et celle de ceux qui habitent cette maison. J’attrape ma veste que j’enfile et la sienne, ainsi que les deux casques avant de la rejoindre dans le lieu où je lui ai donné rendez-vous. Franchissant la porte, je ne dis rien, la détaillant et souriant. Les vêtements que j’ai acheté moi-même pour elle lui vont bien. Et étrangement, elle n’a pas choisit de la marque, ce qui est encore plus amusant. Je m’approche d’elle quand elle range son téléphone. «Ton copain qui s’inquiète peut être ? » Nous ne savons pas si l’autre est en couple. Même si moi, je compte respecter une des règles que le maire a dicté lors de notre mariage. Je lui resterai fidèle, enfin, je n’aurai pas de relation extra conjugal. Je n’ai pas entendu dire que je n’avais pas le droit de flirter avec les autres filles, du moment que nous gardons nos vêtements, il n’y a pas de soucis, non ? Puis, elles sont attirées comme des mouches dès qu’elles voient ma bague, à croire qu’elles ont décidé d’essayer de me faire craquer. Je l’aurai su, j’aurai utilisé cette ruse bien avant.

Je dépose le casque à côté d’elle avant de tendre la veste pour l’aider à l’enfiler.
« Nous y allons en moto, couvre toi bien, s’il te plait. » Ensuite, je lui attrape la main pour la guider vers le garage, il n’y a que ma moto contre un mur. Le reste n’est que des jouets pour les animaux qu’il y a ici. Au faite, c’est plus un refuge pour les animaux errants, ceux qui j’ai sauvé de la rue. Beaucoup d’animaux blessés, malades ou qui ont bientôt finit de vivre. Mais elle n’a pas besoin de connaître ce côté-là de moi. Jusqu’à présent elle n’en a encore vu aucun. Sauf quand ouvrant la porte, des abboyements se font entendre. Je lui lâche la main pour me mettre accroupie pour recevoir les deux chiens qui arrivent près de moi. Ils me sautent dessus me faisant tomber en arrière et se mette à me lécher le visage. J’en attrape un, le plus timide des deux. Des chiots que j’ai trouvé dans une ruelle un nuit pluvieuse. Ils étaient sur le point de mourir de faim et de soif. Et maintenant, ils se comportent comme si ils n’avaient jamais eu de problème de nutrition. Le nombre de nuit que j’ai passé près d’eux pour les obligés à manger. « Comme je vois, tu as décidé de dépasser mon poids. Un jour ton frère et toi, aller ressembler à des sumos. » Je le caresse encore un peu, alors que le plus courageux des deux est entrain de mendier des caresses à Na Hee. « Il ne mord pas, juste jouette. Et ils n’ont pas de nom. Donc, si tu veux les baptiser ça me fera énormément plaisir. »[/i]

Elle me tient fermement, alors que je dépasse une voiture qui roule un peu trop lentement à mon gout. Au carrefour, je tourne à gauche. Nous venons d’arriver dans un des quartiers les plus mal famé. Mais c’est aussi par ici, qu’il y a les meilleurs hot dog. Je cherche du regard le marchand ambulant, avant de m’arrêter sur le parking. Casque enlever, j’ouvre ma veste vu la chaleur.[b][color] « J’espère que tu as faim, car nous allons manger en premier pour prendre des forces. »[/color]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Jeu 10 Juil - 23:17


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL




je le vois enfin descendre les marches, il s'approche de moi en souriant, je range mon téléphone dans la poche de mon jeans «Ton copain qui s’inquiète peut être ? » mon copain ? Ah mon téléphone, j'étais entrain de chercher qui était mon fameux copain... je suis pas vraiment du genre à me mettre en couple, à envoyer des milliers de textos et à être la petite amie aimante et dévouée. J'aime dessiner, prendre des photos et me balader en solitaire, j'aime me couper du monde et ne pas répondre pendant des semaines à mon téléphone. Puis il faut l'avouer j'attire aussi que les idiots alors cela ne m'inspire pas tellement. Je suis à mon avis la seule fille que le célibat ne pèse pas, je n'aime pas rendre des comptes et je ne supporte pas qu'on essaye de me donner des ordres. «  j'ai déjà un mari et c'est assez difficile à gérer pour ne pas mettre un autre garçon dans l'équation … » . c'est vrai que me mettre en couple alors que je suis mariée se serait encore plus compliqué. Déjà que c'est compliqué à gérer je ne me vois pas avec un homme en plus de Chanyeol …

j'enfile ma veste et le suis tranquillement jusqu'au garage, je n'ai pas peur en moto, mais je ne suis pas pour autant rassurer … quand il ouvre la porte deux chiens lui font la fête je le regarde amusée, au moins un point que j'avais juste à propos de Chanyeol, il aime les animaux et cela semble réciproque, un des chiens s'approche de moi, je ne suis pas peureuse mais je ne suis pas rassuré non plus, je n'ai eu que des chats petite et j'ai toujours un chat d'ailleurs les chiens c'est nouveau … je m'accroupis pour le caresser derrière les oreilles en souriant. On dit que les animaux ressente beaucoup de chose et on des comportement qui leur sont propre envers les hommes, à en voir comme ces chiens aiment mon mari, il ne doit pas être un vilain garçon. Menteur serte mais avec un bon fond … « Il ne mord pas, juste jouette. Et ils n’ont pas de nom. Donc, si tu veux les baptiser ça me fera énormément plaisir. » Je le regarde surpris, pourquoi me laisse t'il le choix du nom de ses chiens ? Je souris doucement avant de répondre « je vais y songer sérieusement ! » je ne crois pas qu'il faut se décider trop rapidement c'est important un nom.

*

je monte derrière lui et enroule mes bras autour de sa taille pour ne pas tomber, même si je ne veux pas paraître effrayée je n'en mène pas large. Me serrant contre son dos comme si cela allait aider. On s'arrête quelques minutes plus tard quand je commence juste à être plus à l'aise dans un quartier pas très bien fréquenté, je ne suis pas trouillard. J'ai toujours été capable de me défendre, si vous ne me croyait pas demandé à la demi douzaine d'idiots qui ont essayé de me coincé dans un coin à la sortie de boite. Que se soit dans les beaux ou les bas quartiers les hommes restent des hommes surtout avec un petit coup dans le nez « J’espère que tu as faim, car nous allons manger en premier pour prendre des forces. » c'est une question piège, il faut savoir que j'ai toujours faim, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit ; je suis un estomac sur patte on ne dirait pas avec mon gabarit … mais c'est comme ça je vais manger tout le temps mais en petite quantité. « je meurs de faim ! » je lui fais un grand sourire, j'ai l'impression de découvrir le vrai Chanyeol aujourd'hui, c'est étrange mais je me demande si ce que l'on vit depuis trois mois est réel … «  dit Chanyeol … tu m'as menti sur autre chose que ton identité ? Je t'avoue que j'ai du mal à savoir ce qui est vrai et ce qui est faux dans ce que l'on vit depuis trois mois ... » c'est vrai, je ne sais plus très bien ou j'en suis … je regarde le stand, des hot dog génial j'adore ça, c'était mon repas préféré pendant mes stages aux états-unis ! « des hot dog génial ! » mon estomac ce met en action et j'ai déjà une faim de loup, je tire la main de chanyeol pour qu'il accélère le pas.

© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Ven 11 Juil - 22:43


Un regard en direction du marchand d’hot dog et mon estomac me rappelle que je n’ai rien mangé aujourd’hui. Vu qu’une jeune femme a décidé de me tirer de mon lit. Dire qu’à la base, je devais rejoindre des amis, ici, ce soir. Bah ! Elle verra ma vie, celle que je me suis choisi avant de reprendre la société de mon père. je meurs de faim ! » Son sourire est mignon, même très mignon. Et chose étonnant, je suis sûr que c’est un vrai qu’elle me fait et pas l’un de ceux qu’elle me sert d’habitude quand elle se sent forcer. Je lui tends la main pour qu’elle la prenne, et regarde des deux côtés de la route avant de nous faire traverser. La prudence est de mise dans ce quartier chaud. Et je n’ai pas spécialement envie qu’on se retrouve à l’hopital car un idiot nous aura renversé. «  dit Chanyeol … tu m'as menti sur autre chose que ton identité ? Je t'avoue que j'ai du mal à savoir ce qui est vrai et ce qui est faux dans ce que l'on vit depuis trois mois ... » Surpris par la question, je réfléchis tout en s’approchant du stand. Mentit sur autre chose que mon identité, déjà, je ne lui ai pas menti, juste omis de lui donner quelques informations sur ma personne. Puis, elle aurait dû faire une recherche sur mon compte avant de me demander de l’épouser. Pour toute réponse, je lui fais un clin d’œil.  Vu que ce n’est ni le lieu, ni le moment de parler de tout ceci.

Chacuns avec un hot dog, je l’emmène sur l’un des bancs du parc se trouvant à cinquante mètre du lieu où j’ai acheté notre souper.  Montant, sur le banc, posant mes fesses sur le dossier, j’ouvre ma bouche et prend un morceau, et le mâche doucement. Le silence devient pesant entre nous deux. Surtout que l’endroit est assez sombre. Un seul réverbère d’allumer. Peu de lumière, le vent qui se lève doucement.
« Au faite, je suis un psychopathe et tu es ma prochaine victime. » Je la regarde avec tout mon sérieux. Si on enlève la moutarde sur mon nez, et les mies de pain autour de ma bouche. « Tu veux être tuer comment ? Enterrer, couper en morceau avec une scie rouiller ou je te plonge vivante dans de l’acide ? » Son rire me fait étrangement du bien. Qui aurait pu dire que d’entendre Na Hee, celle qui a réussi à chambouler ma vie y a trois mois et demi d’ici, me ferait du bien. Mes genoux s’entre choque quand elle me pousse toutjours en rigolant. Je lui tire la langue tel un enfant amusé, avant de finir le reste de mon pain et de sortir mes deux téléphones portables. Un dernier cri, celui qui prouve que je suis un gosse de riche, le tout dernier S5 qui est éteint. Et tout vieux nokia, l’un des tous premiers sortis. Ceux qui ne permettent que de téléphoner et envoyer des messages. Celui qu’elle m’a vu si souvent utiliser devant elle. Celui que j’utilise le plus souvent. Je lui montre le tout dernier cri. « Celui-ci, c’est seulement quand je dois jouer mon rôle de parfait héritier. Comme tu peux le voir, il est éteint. Si mon père doit me joindre de toute urgence, il m’appelle sur celui-ci. » Je lui mets le vieux modèle entre les mains. Et la regarde amuser. Tout en allumant l’androïd. « Bang Chan Yeol » Une voix off se met à retentit de l’appareil commençant à donner des informations sur moi. « La dernière fois que nous avons aperçut Chan Yeol, c’était à la fête donner en l’honneur de l’ancien président. » Fête qui remonte, il y a plus de cinq ans. Ce soir-là, il y a eu une bagarre où j’étais impliqué. Mon poing est parti tout seul, pour je ne sais plus quel raison. Ce fut ce soir-là, peu de temps avant que je rentre à l’université, dans la voiture du retour que j’ai dit à mes parents que je voulais prendre ma liberté. Que je serai là pour aider mon père pour la société. Mais que je ne voulais plus être vu comme son fils durant un petit temps. Vu qu’ils n’ont jamais été cruel avec moi, m’obligeant à suivre le moule de tous ceux de mon âge vivant avec la cuillière en or dans la bouche, ils m’ont laissé partir. La dernière photo de moi, date de cette époque là, depuis, L’héritier de la famille Bang a disparu, et le boursier Bang Chan Yeol a fait son apparition à la faculté en véto. Arrivant en retard le premier jour suite à une panne de courant dans le quartier où il habitait. Je ferme mes yeux, et me met à lui expliquer tout ça. « Mais comme tu peux voir, je suis toujours là pour mes parents. Et je vais devoir faire une apparition dans un mois à un gala pour soutirer de l’argent aux autres, juste pour les animaux maltraités par ses gens qui osent se dire maître. Si tu veux mon avis, on devrait faire la même chose avec eux. Si, j’en croise un, je le tue de mes propres mains. »

Le temps passe un peu vite en discutant. Je la regarde approcher la serviette de mon visage sans rien dire et reste surpris en constatant qu’elle a un geste tendre envers moi. Le deuxième de la journée. Ce qui me fait lui sourire tendrement avant de me reprendre en me raclant la gorge. « Et quand j’ai dis que j’ai accepté ta demande car tu ne savais pas qui j’étais, j’étais sérieux, Na Hee. » Je m’approche d’elle et passe mon bras autour de ses épaules en voyant passer pour la quatrième fois, une bande de voyous que je connais assez bien, pour mettre déjà battu plusieurs fois avec eux. Un petit coup d’œil derrière-moi, et je lui murmure. « A mon signal, tu cours jusqu’à la moto. »



Dernière édition par Bang Chan Yeol le Sam 12 Juil - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Sam 12 Juil - 13:44


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL




Je m'installe correctement sur le banc pour manger mon hot dog avec envie, j'ai rien manger de là matinée, je l'avoue le stresse cela me coupe l'appétit mais maintenant je suis en pleine forme avec une faim de loup. Ce hot dog est délicieux, il peut être comparé aux américains.   « Au faite, je suis un psychopathe et tu es ma prochaine victime. Tu veux être tuer comment ? Enterrer, couper en morceau avec une scie rouiller ou je te plonge vivante dans de l’acide ? »   Je le regarde et éclate de rire, j'aime ce genre de moment avec Chanyeol... cela me rappelle quand je l'ai rencontré à la clinique vétérinaire. Je venais pour l'annonce pour des chatons à donner, je me suis dit que donner une chance à un animal qui n'en a pas eut été une bonne solution. Je suis tombé sur cette idiot qui ma fait une réflexion sur le fait qu'il connaissait les gamines pourries gâtées dans mon genre, et qu'il ne voulait pas que ce chaton subisse un second abandon. Ce jour là je me suis retenue de lui mettre mon poing dans la figure. Je crois que c'est ce jour là que tout à commencé entre nous, on se cherche en permanence, mais quand on est trop proche on s'éloigne au maximum et tout recommence encore et encore.  il a de la moutarde sur le nez cela le rend plus humain …

Je le regarde sortir ses deux téléphones ; je regarde son vieux nokia en souriant, c'est avec lui que je l'ai toujours vu... il y a une fraction de seconde ou l'ancien Chanyeol s'est mis à me manquer, j'aimais l'idée qu'il n'était qu'un simple élève boursier, l'idée qu'il n'avait rien à voir avec ce monde d'hypocrisie que je déteste... j'ai l'impression que la seule personne à qui je commençais à m'attacher vient de disparaître. Même si il s'est coupé de ce monde depuis un moment il en fait quand même partie et cela me désole un peu … je recherchais la simplicité et je me suis mise dans une relation semblable à celle que je fuyais …

« Mais comme tu peux voir, je suis toujours là pour mes parents. Et je vais devoir faire une apparition dans un mois à un gala pour soutirer de l’argent aux autres, juste pour les animaux maltraités par ses gens qui osent se dire maître. Si tu veux mon avis, on devrait faire la même chose avec eux. Si, j’en croise un, je le tue de mes propres mains. »

Je souris, j'aime sa passion pour les animaux... cela n'a pas changé entre l'ancien et le nouveau Chanyeol ; il reste passionné par son futur métier. Lui comme moi on a décidé de faire partie de notre futur boite, moi j'aime créer des bijoux, j'aime les dessins la conception. Il n'est pas surprenant de me trouver dans les usines avec le personnels de mon père pour les aider dans leurs tâches quotidien, j'avais même élaboré une collection parallèle pour les moins fortuné, une qui serait accessible aux femmes qui ont moins de moyen. Aux femmes comme celles de l'atelier … mais c'est une idée que mon père à refusé, lui ne fait que du haute gamme … même les plus grandes maisons de couture ont des lignes moins cher … mon père n'est pas ouvert là dessus... Je viens doucement essuyer la moutarde qu'il reste sur le visage de Chanyeol lui murmurant.

« les animaux ont de la chance, d'avoir des gens passionnés comme toi pour les défendre... si un jour je passe PDG on pourra toujours créer une collection parallèle ou les gains seront donner à des associations de défense des animaux.»

j'ai des tas d'idées pour cette société, j'espère un jour pouvoir les concrétiser.  « Et quand j’ai dis que j’ai accepté ta demande car tu ne savais pas qui j’étais, j’étais sérieux, Na Hee. » Je n'en doute pas vraiment dans notre milieu c'est compliqué de ne pas savoir qui sont nos vrais amis … Je soupir et le regarde dans les yeux « je n'en doute pas Chanyeol … je ne sais toujours pas vraiment qui tu es ... ». Je le regarde se rapprocher de moi surpris, passer son bras autour de mes épaules en observant autour de nous, je regarde dans la même direction, des types louches … je soupir … « A mon signal, tu cours jusqu’à la moto. » je n'ai jamais aimé les ordres, et surtout venant d'un mec mais on dirait que je n'ai pas plus le choix à moins que, j'attrape doucement sa main entremêlant mes doigts aux siens avant de partir en courant l'entraînant avec moi, courant rapidement jusqu'à là moto enfilant le casque pour monter derrière lui, enroulant mes bras autour de sa taille.
© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Sam 12 Juil - 14:51



Le sourire sur mon visage est sincère quand je lui dis ses mots. Elle peut m’avoir attirer des ennuis, elle est sans le savoir, une bouffée d’oxygène dans ma vie. Me rendre dans des lieux où je suis connu, éviter mes amis, jouer au mec qui ne sait pas manger avec les bons couverts, franchement, non, Na Hee est une sorte de lumière dans ma vie. Alors que je remarque des personnes repasser plusieurs fois devant nous, je fais la chose la plus stupide qu’il soit. Je me rapproche d’elle pour la protéger. Jouer ce rôle qu’elle m’a donné. Après lui avoir murmurer de courir jusqu’à la moto à mon signal, je la sens se lever et attraper ma main. Surpris, oui, je le suis. Elle me tire derrière elle, et se met à courir. Mettant son casque, s’installant à l’arrière, m’agrippant. Un coup sur l’accélérateur, et nous partons, je ne sais pas encore où. A un autre endroit que j’affectionne, où elle peut découvrir celui que je suis réellement certainement, vu qu’elle veut apprendre à me connaître. Ses bras m’enserrent, sa tête repose contre mon dos. Je l’imagine les yeux fermer, profitant de la ballade, alors que je jette des regards derrière nous pour voir si nous sommes suivit. Il faudra que je décide à mon colocataire d’arrêter de trainer avec des types louches, sous peine qu’un jour on me retrouve dans une morgue. D’accord, j’ai un portefeuille à rallonge, et que ça ne me gêne pas de lui refiler de l’argent encore et encore. Vu que j’ai débarqué dans sa vie sans lui demander si il le voulait. Mais je suis sur qu’il devait encore de l’argent. Les mecs, je les ai déjà croisé plusieurs fois quand je joue au basket avec ceux que je peux réellement appelés mes amis.

Tournant à droite, puis à gauche, continuant tout droit sur plusieurs kilomètres, je m’arrête enfin devant un immeuble en construction. J’enlève mon casque en restant sur la moto, attendant qu’elle descende en première.
« Ici, se trouvera la clinique que je souhaite ouvrir pour tout les animaux abandonnés. » Je lui attrape la main pour lui montrer les lieux. Des pièces vastes, des escaliers à petites marches pour tous, un grand ascenseur, encore des pièces, toujours des pièces immenses, les vitres ne sont pas encore installés mais on voit qu’ils seront heureux dans cet endroit, enfin, je l’espère. Nous arrivons enfin sur le toit, après avoir dû escalader quelques briques et autres matériaux de construction. Bêtement, je passe mes bras autour de sa taille, tout en regardant le paysage, ma tête repose sur son épaule. « Sois l’ambassadrice de ce que je suis entrain de créer. Utilise ton savoir pour tous ces gens diminuent ainsi que les animaux. Aide-moi à montrer que nous sommes peut être riche mais que nous nous soucions d’eux. C’est la seule chose que je te demande, Na Hee. Montre-moi, que je n’ai pas fait une erreur en acceptant de me marier avec moi. » Je ne sais pas trop ce qui peu bien se passer dans ma tête pendant, que je dis ses mots. Peut être la proximité que nous avons depuis qu’elle sait qui je suis réellement, enfin qu’elle sait que je suis comme elle. Un gosse perdu au milieu de tout, qui rêve d’un monde meilleur. Mais dès que ma phrase est finie, je dépose un léger baiser sur sa clavicule. Mon souffle se fait plus lent quand je la regarde droit dans les yeux. « Me permets-tu de t’embrasser ? » Pas l’un de ses baisers que je lui vole quand nous jouons notre rôle de couple heureux. Je souhaite vraiment l’embrasser, la serrer contre moi, à cet instant, passer ma main dans ses cheveux, qu’elle s’agrippe à  moi. Que nos lèvres se rencontrent encore et encore. Qu’elle m’empêche de m’éloigner d’elle. Juste durant un petit temps. Je soupire en entendant pas la réponse, et la relâche. « Laisse tomber, ma question était idiote. » Je suis déçu, mais ne le fait pas transparaître. Elle me dirait de sauter du toit, à ce moment précis, je le ferai. Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans ma tête pour que je lui demande ça. Nous nous aimons pas, et comme un idiot, j’ai voulu être romantique avec elle. « Na Hee ? Tu veux faire quelque chose pour nos trois mois de mariage ? »

[/i][/i]


Dernière édition par Bang Chan Yeol le Sam 12 Juil - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Sam 12 Juil - 16:39


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL




Dans notre milieu les mariages sont rarement fait par amour, le notre non plus n'est pas un mariage d'amour. C'est un mariage de sauvetage, qui pour moi tourne de manière étrange, car je commence à m'attacher à mon idiot de mari. Il est différent des autres et me donne envie d'apprendre à le connaître chose que je fais très rarement … il ne me parle pas de son argent ou encore moins, de l'argent qu'on peut se faire à deux, il ne cire pas les pompes de mon père et ne me dit pas que si je me marie avec lui il me fera grimper aux rideaux. Quoi que je ne doute pas de ces qualités à ce niveau... c'est vrai qu'on a jamais consommé notre mariage, ni même fait une lune de miel … peut être devrions nous y penser.

« Ici, se trouvera la clinique que je souhaite ouvrir pour tout les animaux abandonnés. »


j' hoche la tête c'est un beau projet ; il me fait visiter les locaux, me présentant sa vision des choses. J'aime le chanyeol amoureux de son travail. On monte sur le toit... il se colle à mon dos enroulant ses bras autour de ma taille.

« Me permets-tu de t’embrasser ? ...Laisse tomber, ma question était idiote. »

Je le regarde surprise, déjà depuis quand me demande t il ça … d'habitude il le fait sans mon autorisation … puis avec sa tête sérieuse, je suis un peu sous le choc il faut bien l'avouer. Je le regarde juste sans pour autant bouger ou parler. J'ai l'impression que c'est une caméra caché... il me relâche doucement, mon manque de réaction sûrement, je continu de le regarder, avant de doucement attraper sa main mêlant mes doigts aux siens avant de me mettre sur la pointe des pieds foutues chaussures plates ; lui tournant la tête vers moi pour qu'il me regarde dans de déposer mes lèvres sur les siennes, pour l'embrasser. Mes bras viennent s'enrouler autour de son cou pour que maintenir contre lui plus confortablement. Je ne sais pas ce qui me pousse à l'embrasser de la sorte, j'ai juste envie de répondre à son élan de romantisme... j'ai aussi envie de lui prouver que je l'aime bien, et que notre mariage pourrait être pire. Je veux bien jouer mon rôle d'épouse de temps en temps. Je le relâche à bout de souffle avant de me remettre sur mes pieds et de regarder la vue pour ne pas montrer que je suis légèrement troublée... je ne veux pas être troublée par lui pourtant ...

« Na Hee ? Tu veux faire quelque chose pour nos trois mois de mariage ? »

je le regarde en souriant

«  on pourrai partir en lune de miel, s'éloigner un peu de cette ville ... »

© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Sam 12 Juil - 17:59



Mes yeux regardent nos mains entrelacés, ma tête se fait relever par sa main libre. Nos regards se croisent, je suis comme un aimant quand elle se colle contre moi, passant ses bras autour de mon cou. Elle n'a pas répondu quand je lui ai demandé, je lui ai dis d'oublier ma bêtise. Mais elle le fait d'elle-même. Je ne lui ai pas volé le baiser. Et ça n'a rien avoir avec ceux que nous échangeons d'habitude. Je passe mes mains dans son dos pour la soutenir, pensant à répondre à son baiser. Combien de temps, il a duré. Je n'en sais rien. Le fait-elle car elle en a envie, ou joue-t-elle encore son rôle. Mon cerveau refuse d'y réfléchir, préférant profiter de l'instant présent. C'est si doux, je me mets pourtant à penser qu'elle m'embrasse car elle en a vraiment envie. Juste sa respiration ne peut pas mentir à cet instant, si?

Un vide se fait ressentir quand enfin, nous mettons fin au baiser. Nous nous sommes reculés en même temps. Comme si nous savions que nous faisons une erreur. Mon regard se fait fuyant, je passe ma main dans mes cheveux pour reprendre contenance. Que faire, que dire. L'envie de la reprendre dans mes bras pour re-goutter à ses lèvres est présente en moi. Mais il ne faut pas abuser des bonnes choses. A la place, je regarde le paysage, sourit en l'imaginant couper le ruban lors de l'ouverture. Elle est quand même une Bang même si elle n'est toujours pas enregistré sur mon livret de mariage, enfin, sur le vrai. Pas le bidon que j'ai, celui qui me fait passer pour un boursier.


"on pourrai partir en lune de miel, s'éloigner un peu de cette ville" Je me retourne pour la regarder, avant de rire. Tout en posant ma tête pour la décoiffer. Une lune de miel, ça veut dire consommer le mariage, c'est ça qui est drôle. Ca fait trois mois, à part s'embrasser rarement et se chamailler souvent, nous n'avons jamais franchit le pas. Et c'est pas l'envie qui me manque, loin de là. "Tu souhaites aller où? Camper ou dans un môtel? Car, je ne peux pas t'offrir le voyage que tu rêves pour ta lune de miel." Oui, ça m'amuse. Surtout que maintenant, elle connait le secret que je cache à tous. Je secoue ma tête, avant de lui murmurer sensuellement à l'oreille. "Si tu veux consommer notre mariage, nous pouvons aussi nous rendre chez toi, chez moi ou chez nous. Il n'y a pas de soucis." [i]Va savoir pourquoi, je me recule après lui avoir dit cela, un instinct de survie certainement."[/color][/b]

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 26
Année et Filière : 3ème année de droit avec option criminologie et langue étrangère
Secret(s) : s'est mariée avec un inconnu pour éviter le mariage arrangé par son père
Messages : 193
Etoiles : 0
Date d'inscription : 03/06/2014
Relations : .
Chanyeol ▽ just married, let's go date now
Vennly ▽ indifferent feeling
Haena ▽ ice twin
Kihyun ▽ i want see your smile





MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol Sam 12 Juil - 19:10


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

« panique à bord. »

'Le mariage est et restera le voyage de découverte le plus important que l’homme puisse entreprendre' ☇FT. CHANYEOL




Il éclate de rire quand je lui propose de partir en lune de miel, qu'est ce qu'il y a de marrant ? Je crois qu'il faut que j'arrête d'essayer de lui trouver un certain charme car il casse tout en ouvrant la bouche. Il a le don de m'énerve ce garçon !

"Tu souhaites aller où? Camper ou dans un môtel? Car, je ne peux pas t'offrir le voyage que tu rêves pour ta lune de miel."

Il n'en sait rien, il ne sait absolument pas quel genre de voyage je souhaiterai pour ma lune de miel, tout simplement parce qu'il ne me connaît pas ; j'ai juste besoin de solitude et d'un beau paysage, peut importe le lieu … encore une fois je me rend compte qu'on ne se connait pas du tout … « tu ne sais absolument pas de quel genre de voyage je rêve ... » ; j'aurai mieux fait de me taire c'était une très mauvaise idée … il faut que j'en reste à mon rôle de femme devant les gens et étrangère le reste du temps car je ne pense pas qu'on arrivera à accorder nos violons...

"Si tu veux consommer notre mariage, nous pouvons aussi nous rendre chez toi, chez moi ou chez nous. Il n'y a pas de soucis."


son instinct de survie est développé, il a raison de s'éloigner de moi ; qui a dit que je le laisserai me toucher. Il peut toujours rêver … je reste sans bouger pour faire comme si de rien était, avant de le regarder en soupirant...

« dans tes rêves peut être ! Je n'ai jamais dit que je coucherai avec toi … et même si j'en avais eut envie, tu peux toujours courir maintenant ! »

je redescend du toit en ronchonnant, les hommes sont tous les mêmes c'est dingue ça … de véritable machine … je crois que c'est la raison pour laquelle je déteste me faire draguer, les hommes me draguent soit pour mon portefeuille soit pour coucher avec moi. Je marche dans les couloirs sans me préoccuper de l'autre andouille et je tombe sur une pièce qui sera magnifique je m'assoie sur le rebord de la fenêtre les pieds dans le vide observant la vue. On y voit la ville, c'est ici que j'ai grandit et je l'aime énormément mais parfois je me sens prisonnière de cette ville, de ce pays , de ma vie en générale...
© MUSCLOR.

_________________

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image][Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Les choses ne se reproduisent jamais deux fois de la même façon. [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image] bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Panique à bord ~ ft chanyeol

Revenir en haut Aller en bas
 

Panique à bord ~ ft chanyeol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Panique à bord ~ ft chanyeol
» Vent de panique au Collège St-Paul (koté sa pralé mezanmi)
» Un certain bord de mer...
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heirs & Secrets :: EVERYBODY GOES TO PARTY :: Remember... :: Corbeille-