AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 from ground zero to what / pv Lun Sen Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Année et Filière : 2e année en Musique option métiers du son
Secret(s) : A poignardé quelqu'un et a bien failli causer sa mort. L'argent de papa a étouffé l'affaire
Messages : 32
Etoiles : 0
Date d'inscription : 13/07/2014
Relations : /



MessageSujet: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Lun 14 Juil - 20:29


Un belle journée que celle-ci. Hyundae s'était réveillé comme une fleur, ce qui était assez rare. Habituellement, il avait du mal à ouvrir ne serait-ce qu'un œil pendant les trois minutes qui suivaient son éveil. Pourtant, ce matin là, il n'avait eu aucun mal et se sentait parfaitement reposé. Même ses cheveux n'étaient pas aussi récalcitrant qu'à l'habitude, c'est pour dire ! D'un pas vif, il se dirigea vers la cuisine où sa mère était affairée. Elle aussi était tout étonnée de l'état où se trouvait son fils. Hyundae ouvrit le réfrigérateur et se saisit de la bouteille de jus d'orange qu'il avait entamé la veille et s'en servit un grand verre. Le jeune homme ne prenait que ça pour son petit-déjeuner. Jamais rien de solide. Il n'y avait pas de véritable raison à ça, c'était simplement sa façon de commencer sa journée.

Ensuite, après s'être douché, il lui fallu comme tous les matins plus de trente minutes pour s'habiller. C'était certainement le côté le plus féminin de sa personnalité. Il ne pouvait pas sortir de chez lui tant que sa tenue ne lui convenait pas et il était particulièrement regardant à ce niveau là. Jamais il n'aurait osé se montrer en public si la couleur de ses lacets n'était pas en accord avec le reste. En tout cas, il opta pour un maillot noir, un sorte de longue veste de costume d'un bleu profond, d'un slim noir et de baskets montantes de la même couleur que la veste. Il se regarda une dernière fois dans le miroir de sa chambre pour voir si rien ne pouvait créer de choc visuel négatif et, décidant que ce n'était pas le cas, il attrapa son sac de cuir en bandoulière et sortit de chez lui.

Hyundae ne se faisait pas emmener à Elite Korea. Ni par le chauffeur mis à disposition pour lui et sa mère, ni par qui que ce soit d'autre. Il ne prenait pas le bus non plus. En fait, ce n'était pas si loin de chez lui alors il y allait à pieds. Pourquoi ? Cela lui offrait la satisfaction de se dire qu'il était certainement l'un des seuls de cet établissement à le faire. Il n'avait pas été élevé comme un fils à papa lui. Pas comme d'autres. Ce serait faux de dire que son enfance avait été compliquée. Il n'avait manqué de rien, jamais. Mais le jeune homme savait pourtant que la vie n'était pas toujours simple et que sous l'or se cachent parfois les larmes. Ou la sueur. Plutôt la sueur dans ce cas là. Ce jour là allait être chaud mais pour le moment, rien d'insupportable.

Rapidement, Hyundae arriva à Elite Korea. Il était bien en avance avant son premier cours mais décida de se diriger immédiatement vers la salle. Ainsi, il pourrait se poser tranquillement en écoutant sa musique. C'était quelque chose qu'il aimait beaucoup faire, il trouvait ça tout simplement agréable. Par conséquent, il alla à l'ascenseur, bien plus agréable que les escaliers. Lorsqu'il appuya sur le bouton pour l'appeler, les portes prirent une dizaine de secondes pour s'ouvrir et lorsqu'il appuya sur son étage, les portes ne voulurent pas se fermer. Cela arriver parfois ces derniers temps. Il ne pouvait qu'attendre que le mécanisme ne s'enclenche. Ca prenait entre trente secondes et une minute ces jours-ci. Mais peu importait qu'il fallait attendre qu'elles se ferment, du moment que l'ascenseur ne faisait pas de caprice une fois en marche et le bloquait entre deux étages, c'était le plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 6ième année pro de Droit Commercial
Secret(s) : J'en suis très honteux, mais, je crois bien que j'aime les hommes.
Messages : 156
Etoiles : 4
Date d'inscription : 03/07/2014
Relations : Ahn Ki-Hyun : Hyung cool et ouvert que j'apprécie.
Ahn Soo Hyun : Ami d'enfance
Bang Chan Yeol : Très mauvais véto
Choi Hyundae : Ex copain, le premier masculin
Park Ilkwon : Plus vantard tu meurs
Roh Tae Won : Héritier de LG = Rival en quelque sorte. Même si on ne s'est encore jamais adressé la parole.



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Lun 14 Juil - 21:10

***



Aujourd'hui je suis vraiment très mal réveillé. J'ai mal dormi, tout ça parce que j'ai maté un film peut-être un peu trop tard au lieu de roupiller. Ça m'apprendra tiens... Mais bon, je suis bien obligé de quitter mon lit un moment donné, car j'ai cours à la première heure, et un cours assez capital que je refuse de rater. Après avoir fais le chat pendant encore dix minutes, je me décide à aller prendre une douche express, puis me lave les dents. Je prends de quoi grignoter en chemin, vérifie que mon sac est prêt et quitte l'appartement en prenant soin de fermer derrière moi. Un bus s'arrête pile au moment où je descends, ce qui m'arrache un sourire, super. Eh oui, je n'ai pas de chauffeur qui m'emmène à l'école, ce qui a tendance à agacer mon père. Il ne cesse de dire que c'est dangereux de me promener ainsi tout seul. Sauf que j'ai 20 ans et que je commence à en avoir marre d'être bordé, j'apprécie mon autonomie et j'aime me débrouiller tout seul.

Je salue les quelques personnes que je connais dans le bus, et me tiens à une rampe. Aucune place pour s'assoir nulle part, comme toujours... Quelques minutes après, je descends précipitamment et entre dans l'université presque en courant, toujours en faisant des coucous à ce que je connais. Je déteste être en retard, je sens que je vais arriver après le début du cours. J'entre dans le bâtiment, me dirigeant vers les escaliers, puis voit que les portes de l'ascenseur à quelques mètres sont ouvertes. Génial, j'ai de la chance aujourd'hui ! Je me dirige donc en courant vers elles avant qu'elles ne se ferment, puis y entre. Mais quand je vois la personne qui est à l'intérieur, j'ai un grand moment d'absence. Un énorme, moment d'absence.

Depuis combien de temps est-ce que je n'avais pas été autant à proximité de Hyundae... Je ne sais même plus. Ça fait quatre ans qu'on n'est plus ensemble, et qu'on ne s'est pas vraiment adressé la parole. Quand il est venu à l'université, je l'ai sut. Mais je n'ai rien fais de spécial, je n'ai même pas été lui souhaiter la bienvenue. Avec tout ce qui s'est passé, je préférais garder mes distances avec lui, et lui non plus n'est jamais venu me voir. Et là... Là, fatalement, on dirait bien qu'on va devoir à nouveau s'adresser la parole. Je fais donc un sourire gêné, mes yeux ne quittant pas son visage :

-Salut. Wow... Ça fait longtemps.

Je fais donc un pas, puis deux et m'adosse au fond de l'ascenseur. Si je pouvais me faire aussi petit qu'un nain, là tout de suite, je crois bien que je le ferai. Mon cœur bat à cent à l'heure, je ne sais pas quoi lui dire. J'appuie sur le bouton du quatrième étage, quand les portes se ferment. En même temps, je suis assez content qu'on se recroise. Même si notre relation s'est finie dans de mauvaises circonstances, je restais malgré tout attaché à lui. Il est celui qui m'a fait réaliser que je pouvais aimer les hommes. Il est même le premier que j'ai aimé. Je fixe les étages, puis regarde ma montre. Normalement, ça devrait être bon...
Puis une énorme secousse me fait tomber par terre. La lumière clignote, et l'ascenseur ne bouge plus. J'ouvre grand les yeux, toujours assis par terre, puis regarde Hyundae.

-Tu vas bien ? Tu t'es fais mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 2e année en Musique option métiers du son
Secret(s) : A poignardé quelqu'un et a bien failli causer sa mort. L'argent de papa a étouffé l'affaire
Messages : 32
Etoiles : 0
Date d'inscription : 13/07/2014
Relations : /



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Lun 14 Juil - 23:35

Une belle journée que celle-ci. Jusqu'à ce moment là. Pourquoi avait-il fallu que ce fichu ascenseur ne fonctionne pas correctement. Et pourquoi avait-il fallu que Hyundae se soit senti aussi bien ce matin ? Si tout s'était passé comme d'habitude, il ne serait jamais arrivé autant en avance. A peine avait-il vu qui entrait dans l'ascenseur et son sang n'avait fait qu'un tour. Pourtant, il ne montra rien, ce n'était pas vraiment son jour d'afficher ses sentiments dans ce genre de situation. Toujours faire bonne figure, c'est ce qui lui avait appris son père. Et dans ce cas, c'était de ne montrer aucune faiblesse. Soyez faible ne serait-ce qu'une seconde et vous verrez le monde fondre sur vous pour en tirer profit. Et jamais Hyundae ne laisserait une telle chose se passer, il avait bien trop de fierté et d'orgueil pour ça.

La personne qui venait d'entrer dans l'ascenseur était Lun Sen Min, quelqu'un qui était loin d'être un étranger pour Hyundae. Ou peut-être l'était-il désormais. Quoi qu'il en soit, le jeune homme se serait bien passé de le croiser. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, c'était il y a quatre ans. A cette époque, ils avaient rompu. Sen Min était tout aussi gay que Hyundae sauf que contrairement à lui, Monsieur l'héritier de Samsung electronic ne l'acceptait pas. Ce n'était même pas qu'il ne voulait pas que ça se sache, c'est qu'il se refusait presque à l'accepter lui-même. En tout cas c'était comme ça durant leur relation. Sur les huit mois qu'ils avaient passé en couple, Sen Min avait passé son temps à rompre puis à revenir et ainsi de suite. A l'époque, Hyundae se disait que cela lui passerait avec le temps. Si c'était le cas, il n'avait pas eu l'occasion de le voir.

Bien entendu, Hyundae savait pertinemment que Sen Min était à Elite Korea. Ce petit surdoué y est depuis qu'il a quatorze ans. Mais jamais il n'avait cherché à le voir, ni même à savoir où il en était dans ses études. Dire que ça ne lui avait jamais traversé l'esprit serait un mensonge. Quoi qu'il en soit, Sen Min ne détachait pas son regard de Hyundae et celui-ci fit de même, renvoyant un air hautain à son sourire gêné. Il le détournerait pas le regard le premier, il n'en était pas question. Il ne répondit pourtant pas à son salut, se contentant de continuer à le regarder avec ce même air.

Alors que les portes de l'ascenseur se referme et qu'il s'enclenche, Hyundae espérait simplement que ce voyage ne prendrait que quelques fractions de seconde. Mais bien entendu, le destin s'en mêla. Dans un arrêt brusque, l'ascenseur s'arrête et la lumière se met à clignoter. Une panne. Forcément. On se serait cru dans un stupide soap opéra. Avec la secousse, Sen Min était tombé sur ses fesses. Hyundae qui avait réussi à rester sur ses deux pieds ne fit même pas un mouvement vers lui pour l'aider à se relever. Lui rancunier ? Totalement. Jusqu'au bout des angles.

-Tu vas bien ? Tu t'es fais mal ?

Ca c'était la meilleure. Depuis quand le petit surdoué refoulé pouvait bien s'inquiéter pour lui ? Hyundae soupira et regarda les chiffres qui indiquaient les étages. Deuxième. Si seulement ils avaient pu atteindre cet étage et que les portes se soient ouvertes. Mais non, il fallait qu'il soit bloqué là dedans avec Sen Min. Hyundae reposa les yeux sur ce dernier et finalement lui adressa la parole d'une voix glaciale, presque à contre-coeur.

- J'ai l'air d'avoir mal ? Tout va bien.

Et il ne lui retourna pas la question. A nouveau par orgueil plus que pour autre chose. Hyundae se serait bien mit à faire les cent pas dans cet ascenseur mais c'était bien trop exigu pour ça alors il se contenta de s'appuyer contre l'une des parois en croisant les bras. Il aurait donné n'importe quoi pour sortir de là. Etre en présence de Sen Min lui rappelait certains souvenirs qu'il aurait aimé ne plus avoir en tête. Qu'ils soient bons ou mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 6ième année pro de Droit Commercial
Secret(s) : J'en suis très honteux, mais, je crois bien que j'aime les hommes.
Messages : 156
Etoiles : 4
Date d'inscription : 03/07/2014
Relations : Ahn Ki-Hyun : Hyung cool et ouvert que j'apprécie.
Ahn Soo Hyun : Ami d'enfance
Bang Chan Yeol : Très mauvais véto
Choi Hyundae : Ex copain, le premier masculin
Park Ilkwon : Plus vantard tu meurs
Roh Tae Won : Héritier de LG = Rival en quelque sorte. Même si on ne s'est encore jamais adressé la parole.



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Mar 15 Juil - 15:08

***



Hyundae était parvenu à rester sur ses deux jambes malgré cette grosse secousse, mais malgré tout, je lui demandais si tout allait bien et s'il ne s'était pas fait mal. Je hausse un sourcil quand pour réponse, j'obtiens un regard glacial et presque méprisant de sa part. "J'ai l'air d'avoir mal ? Tout va bien." Je le regarde encore quelques secondes, alors qu'un blanc s'installe dans ma tête. Qu'est-ce qui lui prend, pourquoi me parle t'il de la sorte. Bon, inutile d'être un génie pour comprendre qu'il m'en veut encore depuis notre rupture d'il y'a quatre ans. Ça par contre, je trouve ça d'une stupidité... Il me semblait que cette histoire était finie, terminée, enterrée, mais il est vrai que le Hyundae que j'ai connu était très rancunier. Je soupire silencieusement, préférant ne rien commenter, de peur que ça vire réellement au cauchemar. S'il ne s'est pas fait mal, tant mieux. Je me relève, puis tente d'appuyer sur n'importe quel bouton, espérant que l'ascenseur se remette en marche. Mais rien n'y fais... Nous sommes vraiment bloqués. J'appuie alors sur le bouton de secours, qui lui, marche, fort heureusement. Je suppose que d'ici moins d'une heure, on finira par nous faire sortir de là.

-Putain, je vais louper mon cours !!

Je ne le réalise que maintenant. Si nous restons bloqués là une heure, je vais avoir mon cours dans le baba, ce qui me met dans une colère silencieuse. Bien évidemment il fallait que ça arrive aujourd'hui, que j'entre dans cet ascenseur cassé, avec Hyundae... Je soupire bruyamment, me demandant comment je vais m'y prendre pour rattraper. Je déteste prendre les cours des autres, leur façon de prendre les notes est bien trop différente de la mienne. De plus, je n'ai pas confiance en ce qu'ils écrivent, et si jamais ils se trompaient ? Ils suffiraient qu'ils aient mal entendu, qu'ils se trompent d'article ou autre, pour que j'apprenne du gros n'importe quoi. Inutile de râler davantage... Il n'y a qu'une seule chose à faire, attendre. Je me rassois sur le sol, et m'adosse, les bras posés sur mes genoux, puis relève les yeux sur Hyundae. Peut-être qu'il fallait vraiment que nous nous reparlions. C'était peut être la bonne occasion pour se remettre sur les rails et devenir de bons amis, même si je doute fort qu'une telle chose arriverait.

-T'en fais une tête. Ne me dis pas que tu es encore sur ce qui s'est passé il y'a quatre ans Hyundae.

Ca n'a été simple ni pour lui, ni pour moi. Personne n'avait eu raison ou tort. Nous avions tentés d'écouter notre cœur, tout simplement, et ça s'est mal finis. J'ai malgré tout de bons souvenirs de cette relation.

-Tu devrais apprendre à tourner la page au lieu de bouder toute ta vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 2e année en Musique option métiers du son
Secret(s) : A poignardé quelqu'un et a bien failli causer sa mort. L'argent de papa a étouffé l'affaire
Messages : 32
Etoiles : 0
Date d'inscription : 13/07/2014
Relations : /



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Mer 16 Juil - 22:12

Au moins le bouton d'urgence fonctionnait bel et bien, c'était une bonne chose. Peut-être la seule bonne chose depuis que Hyundae était entré dans cet ascenseur. Avec un peu d'espoir, les secours les sortiraient de là en un peu moins d'une heure. Voire une demie heure ! Le moins de temps il passerait la dedans, le mieux il se sentirait. Le jeune homme essayerait de rester calme jusqu'à ce qu'il puisse sortir de là. Ce qui n'était pas le cas de Sen Min qui avait l'air de déjà commencer à sauter un plomb...Pour un cours ? Hyundae s'était toujours demandé à quoi pouvait bien lui servir d'aller en cours. C'est vrai quoi, il était largement supérieur à la moyenne à ce niveau là. Un vrai surdoué. Si certains se considèrent intelligents à tord, lui il le pouvait à raison.

La réaction de Sen Min lui arracha un bref sourire qu'il dissimula en plaçant sa main devant sa bouche un instant. Il avait toujours été comme ça. Il fallait absolument qu'il soit en cours et qu'il prenne ses notes à sa manière. Si ce n'était pas le cas, ça n'allait pas. Et là visiblement, ça n'allait pas puisqu'il n'allait pas pouvoir être à l'heure à son cours. Hyundae, de son côté, s'il n'arrivait pas à atteindre sa salle de classe à temps, ce n'était pas autant un drame.

Et finalement Sen Min décida qu'il était judicieux de parler de ce qu'il s'était passé quatre ans plus tôt. Enfin, pas exactement. Il évoqua la période d'il y a quatre ans, ce qui est légèrement différent. Peut-être pas tant que ça dans la tête de Hyundae. Mais au lieu de s'emporter à cause de la remarque, il se contenta de soupirer. Il baissa les yeux quelques secondes et finalement les posa sur Sen Min. Son air était moins hautain, plus las et le ton qu'il employa alors était plus calme.

- C'est juste que je n'avais pas prévu d'être bloqué dans un ascenseur avec toi. En fait je n'avais pas prévu de te revoir. Pas pour le moment en tout cas.

Nouveau soupir. Hyundae retira sa veste et la laissa tomber négligemment au sol avant de se laisser glisser au sol. Il passa une main dans ses cheveux, tira son portable de la poche de son pantalon, regarda l'heure et remit l'appareil électronique à sa place. Hyundae fut alors pris d'un léger rire et tout en regardant Sen Min, il reprit la parole :

- Tes cours. Tu es toujours autant là dedans. Et j'ai jamais compris pourquoi tu y allais, tu n'en as jamais eu besoin.

Hyundae, lui, n'avait jamais été très doué en cours. Pas qu'il n'était pas futé puisqu'il était en fait assez intelligent mais les cours ne l'avaient jamais vraiment intéressé et lorsqu'il n'était pas intéressé, impossible de l'impliquer dans quoi que ce soit. Heureusement que maintenant, il était dans une filière qui lui plaisait, autrement il passerait son temps à...A...Et bien il ne savait même pas en fait. Peut-être irait-il dans les bars et dormirait-il toute la sainte journée. Bien heureusement, ce genre de chose n'arrivait pas souvent. Une fois toutes les deux semaines durant les week-end.

- Alors. Qu'est-ce qu'il t'est arrivé depuis...Et bien depuis quatre ans en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 6ième année pro de Droit Commercial
Secret(s) : J'en suis très honteux, mais, je crois bien que j'aime les hommes.
Messages : 156
Etoiles : 4
Date d'inscription : 03/07/2014
Relations : Ahn Ki-Hyun : Hyung cool et ouvert que j'apprécie.
Ahn Soo Hyun : Ami d'enfance
Bang Chan Yeol : Très mauvais véto
Choi Hyundae : Ex copain, le premier masculin
Park Ilkwon : Plus vantard tu meurs
Roh Tae Won : Héritier de LG = Rival en quelque sorte. Même si on ne s'est encore jamais adressé la parole.



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Jeu 17 Juil - 18:52

***



"C'est juste que je n'avais pas prévu d'être bloqué dans un ascenseur avec toi. En fait je n'avais pas prévu de te revoir. Pas pour le moment en tout cas." Il utilise un ton plus calme, plus agréable que tout à l'heure et ça le don de m'apaiser. Ça va, on dirait que ça ne partira pas en sucette, du moins pour le moment. Je fais donc un sourire à cette remarque et fixe le sol. Ouais, moi non plus je n'avais pas prévu ça. L'ironie du sort hein. Et puis peut-être que si ce n'était pas arrivé, on ne se serait jamais reparlé lui et moi, qui sait. " Tes cours. Tu es toujours autant là dedans. Et j'ai jamais compris pourquoi tu y allais, tu n'en as jamais eu besoin." Moi ? Ne pas en avoir besoin ?? Il rigole. Je ne sais pas pourquoi mais il a toujours pensé ça. Qu'est-ce que je ferai moi si je ne faisais pas d'études. Certes, j'ai un père qui a beaucoup d'argent, et j'ai une intelligence hors norme, mais selon moi ce n'est pas suffisant. Je préfère être le plus cultivé possible et savoir dans quel monde est-ce que je vis. Et puis, il faut bien un diplôme pour vivre non ? Les gens qui disent le contraire ne sont pas très censés selon moi... " Alors. Qu'est-ce qu'il t'est arrivé depuis...Et bien depuis quatre ans en fait." Je pousse un gros soupir en haussant les sourcils. En quatre ans... Il s'en passe des choses en quatre ans, je ne sais pas par où commencer.

-J'ai... Fais mes études, et j'ai continué à vivre.

Il ne s'est rien passé de bien spécial dans ma vie depuis que j'ai cessé de lui parler. Ma vie était même, franchement monotone. J'avais les cours, le travail de mon père, j'étais plongé dans une routine insoutenable. Aujourd'hui encore, même si j'aime ce que je fais, j'en déprime un peu, de temps en temps. J'ai envie d'avoir quelque chose de nouveau, faire quelque chose de nouveau, une bonne électrocution quelque part qui me ferait voir ma vie autrement. Mais quoi, aucune idée... Et puis soyons honnêtes, je n'ai pas du tout le temps de faire des folies ou de découvrir de nouvelles choses. Au début, après ma rupture avec Hyundae, les jours étaient très, très durs. Déjà parce que je l'aimais encore et que je m'étais privé de le voir définitivement, mais aussi parce que l'ampleur de l'histoire était devenue angoissante, avec cette affaire de coup de couteau. Mon père m'avait rarement vu dans un état pareil et n'arrêtait pas de me demander ce que j'avais. Et comme je ne lui disais rien, il s'inquiétait encore plus et me gâtait n'importe comment dans l'espoir de me remonter le moral. J'aimerai bien reparler de tout ça avec Hyundae, question de savoir comment lui il l'a vécu. Mais j'ai peur d'ouvrir des cicatrices.

-Et toi, qu'est-ce que tu fais comme études ? Ca te plait ? Tu veux toujours reprendre la chaine radio de ton père ?

Je l'ai toujours vu en animateur dans l'avenir. Ça lui va bien, il a tout pour ça. Il adore la musique et la radiophonie. Je me souviens, une fois je dormais chez lui, et on somnolait l'un contre l'autre avec la radio allumée. Je cache mon sourire avec mes doigts et regarde ailleurs, attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 2e année en Musique option métiers du son
Secret(s) : A poignardé quelqu'un et a bien failli causer sa mort. L'argent de papa a étouffé l'affaire
Messages : 32
Etoiles : 0
Date d'inscription : 13/07/2014
Relations : /



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Sam 19 Juil - 20:11

-Et toi, qu'est-ce que tu fais comme études ? Ca te plait ? Tu veux toujours reprendre la chaine radio de ton père ?

La chaîne radio de son père. Ah ! Ca oui qu'il voulait toujours la reprendre. Son père dirigeait MBC Radio, l'une des radios les plus célèbres de toute la Corée. Et Hyundae était destiné à la reprendre, ce qui était très loin de lui déplaire. Ca faisait maintenant onze ans qu'il ne rêvait que de ça. Mais il ne ferait pas comme son père, c'était certain. Lui, il engagerait une paire d'assistants qui feraient une partie de son travail, une partie seulement, pendant qu'il s'occuperait du planning des émissions et qu'il animerait la sienne. Parce que c'était ça qui l'intéressait le plus après tout !

Et c'est pour ça qu'il avait choisi la filière dans laquelle il se trouvait. Deuxième année en musique, option métiers du son. Il espérait que ça le préparerait à son futur, que ça l'aiderait à être efficace. Parce que s'il y avait bien une chose qu'il n'aimait pas, c'était ne pas bien faire les choses. Bien entendu, ça arrivait régulièrement mais dans ce domaine là, Hyundae savait pertinemment qu'il n'aurait pas le droit à l'erreur.

- Je suis en musique spécialité métiers du son. Et toi tu es toujours en euh...Droit et Commerce c'est ça ?

Déjà à l'époque où ils étaient ensemble, Sen Min était à Elite Korea. Depuis qu'il avait quatorze ans en fait. Ca avait beaucoup impressioné Hyundae à l'époque, il s'en souvient encore. Son intelligence et sa manière d'aborder les choses lui avaient beaucoup plu. Lorsqu'il reporta son attention sur Sen Min, celui-ci regardait ailleurs et tentait de cacher un sourire derrière sa main. Même après toutes ces années, Hyundae ne put que le remarquer. Il le connaissait toujours autant apparemment.

Hyundae se pencha vers lui et fronça très légèrement les sourcils. Non pas d'énervement ou d'agacement. C'était juste quelque chose qu'il faisait, comme ça. Sans véritable raison. Croisant les bras et restant toujours penché vers Sen Min, il reprit la parole.

- A quoi tu penses ? Je le connais ce sourire, je m'en souviens bien. Tu fais ça quand tu repenses à quelque chose.

Son manque de tact vis à vis de l'étiquette que l'on inculquait généralement aux jeunes enfants coréens était certainement l'un des éléments qui avait fait de Hyundae quelqu'un de charismatique aux yeux d'un grand nombre de personne. Il disait généralement tout ce qu'il pensait et réagissait à l'instinct et au dictat de ses émotions. Ca n'avait pas toujours joué en sa faveur mais le plus souvent, c'était le cas.

Il resta pencher vers Sen min, les bras croisés pendant quelques secondes et se s'adossa à nouveau à la paroi de l'ascenseur avant de regarder à nouveau l'heure sur son portable, par réflexe. Et pourtant, il ne se souvenait même plus de l'heure une seconde après. Intérieurement, il commençait à se dire que ce n'était pas si mal que le destin ait mis Sen Min sur sa route de cette façon. En quelque sorte, ça lui faisait quelque part du bien de le revoir. Le jeune homme avait une part importante dans le passé de Hyundae et peut-être une part plus importante que ce dernier ne voulait bien admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 6ième année pro de Droit Commercial
Secret(s) : J'en suis très honteux, mais, je crois bien que j'aime les hommes.
Messages : 156
Etoiles : 4
Date d'inscription : 03/07/2014
Relations : Ahn Ki-Hyun : Hyung cool et ouvert que j'apprécie.
Ahn Soo Hyun : Ami d'enfance
Bang Chan Yeol : Très mauvais véto
Choi Hyundae : Ex copain, le premier masculin
Park Ilkwon : Plus vantard tu meurs
Roh Tae Won : Héritier de LG = Rival en quelque sorte. Même si on ne s'est encore jamais adressé la parole.



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Jeu 14 Aoû - 20:12

***


"Je suis en musique spécialité métiers du son. Et toi tu es toujours en euh...Droit et Commerce c'est ça ?" Je l'observe et hoche la tête. Eh oui, pourquoi j'aurai changé. Je souhaite tellement reprendre Samsung Electronic, mais c'est vrai que quand je vois le truc... Ca me parait juste carrément impossible. Je veux dire, Samsung, c'est tellement pas rien. L'ampleur que cette entreprise a dans les autres pays du monde, je la trouve démesurée, et je suis tellement petit à côté. Même si je bosse dur pour être un jour à la hauteur, je ne pense pas parvenir à devenir comme mon père et gérer une telle boite. "A quoi tu penses ? Je le connais ce sourire, je m'en souviens bien. Tu fais ça quand tu repenses à quelque chose." Je lève le regard vers Hyundae, qui est un peu penché sur moi, avec son regard de renard près à savoir ce qui se cache dans ma tête. Lui alors... Je constate qu'il n'a pas beaucoup changé et qu'en plus de ça, il capte encore mes petites manies.

-Oui, je repense à tout et à rien.

Je sais qu'il y croira à moitié, mais mes pensées sont mes pensées, et si je veux les garder pour moi, c'est mon droit le plus total. Aucune envie de parler de souvenirs du temps où nous étions ensemble, je ne suis pas enfermé dans cet ascenseur pour ça. Et puis à quoi ça servirait, excepté foutre un malaise. Je ne veux plus jamais reparler de tout ce qui s'est passé entre lui et moi. C'est d'ailleurs pour ça que je change de sujets :

-Tu as entendu les rumeurs ? Il parait qu'un magasine a été créé sur les étudiants d'Elite Korea. Tu trouves pas ça stupide toi ? Comment nous pourrir la vie encore plus qu'elle ne l'est déjà... Les médias s'intéressent trop à ce qui ne regarde personne.

Je pousse un gros soupir en appuyant ma tête sur le mur. Je sens que ce magasine va faire de sacrés scandales et dévoiler des choses qui mettraient peut-être certaines personnes dans l'embarras. Les gens auront intérêt d'être prudents maintenant. Je sais que beaucoup de personnes ici font quelques fois un peu n'importe quoi. Fêtes un peu trop arrosées, sorties dans des lieux pas très bien fréquentés... Moi encore, je ne pense pas risquer grand chose, puisque je passe mon temps à bosser. Je ne suis pas sûre qu'un "Lun Sen Min bosse à la bibliothèque" fasse un gros scoop. A la limite, si j'avais encore été avec Hyundae... Les choses se seraient peut-être avérées plus compliquées, ça c'est sûr.

-Si tu as quelqu'un, fais bien gaffe à ce qu'on ne te voie pas avec.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 2e année en Musique option métiers du son
Secret(s) : A poignardé quelqu'un et a bien failli causer sa mort. L'argent de papa a étouffé l'affaire
Messages : 32
Etoiles : 0
Date d'inscription : 13/07/2014
Relations : /



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Dim 31 Aoû - 19:51

Tout et rien ? Une bonne réponse quand on veut éviter un sujet. Hyundae ne le blâme pas pour ça. S'il ne veut pas dire ce qu'il avait en tête, ça ne regardait que lui, le but du jeune homme n'était pas de mettre Sen Min dans l'embarras ou quoi que ce soit alors il n'ajouta rien sur le sujet. Ca aurait été stupide de déclencher une dispute dans un endroit aussi réduit. Et puis, l'ambiance n'était pas encore tout à fait décontracter alors il ne servait à rien de tenter le diable. Même si, dans le cas présent, entre eux deux, Hyundae était bien plus un diable que Sen Min.

Puis, rapidement, Sen Min changea de sujet pour parler du nouveau magasine dont tout le monde parle déjà. Bien entendu il en avait entendu parler. L'inverse aurait été surprenant. Par contre, il ne l'avait pas encore lu. Pas qu'il n'en avait pas envie, c'était plutôt parce qu'il n'en avait pas vraiment eu l'occasion. Ce genre de choses ne l'inquiétait pas véritablement. Pas qu'il n'avait rien à cacher. Disons qu'il n'avait pas grand chose à cacher mais que ce pas grand chose était assez gros.  Si son secret venait à se savoir, cela le mènerait certainement à sa perte mais une partie de lui-même était terriblement excitée à l'idée qu'un tel magasine existe. C'est vrai, ça rajoutait du piquant, du risque. C'était complètement fou de penser de la sorte, il en avait conscience mais Hyundae avait ce goût du risque. La faculté allait se transformer en immense table de poker, il en était quasiment certain.

Mais mieux valait ne rien dire de ça à Sen Min, il se serait fait réprimander et il n'en avait pas particulièrement envie à cet instant. Fut un temps, Hyundae aurait certainement été pris d'une crise de panique. Heureusement, il avait changé à ce niveau là mais rien ne disait que s'il se sentait agresser, cette sorte de claustrophobie pourrait réapparaître quelques instants. Alors il se contenta de hausser vaguement les épaules,

- Stupide ? Je n'aurais pas dit ça. Je me demande juste qu'est-ce que ça peut apporter à la personne derrière ce magasine.

Puis, Sen Min lui conseilla de faire attention s'il était avec quelqu'un. Hyundae ne put s'empêcher de réprimer un petit rire. C'était assez comique et ironique que ce soit lui qui lui donne ce conseil. Ca aurait plutôt dû venir de Hyundae pour Sen Min ce genre de phrase.

- C'est plutôt à moi de te dire ça. Entre nous, c'est toi qui aurait le plus à perdre. Rien que si ça se sait qu'on soit sorti ensemble, tu perdrais bien plus que moi. Je suis ouvertement gay maintenant. C'est vraiment beaucoup plus facile de gérer les choses comme ça je trouve. Ne dis pas à n'importe qui que tu es attiré par les hommes. De mon côté, je ne dirai à personne qu'il y a eu quelque chose entre nous, promis.

Et Hyundae lui sourit. Il lui sourit de la manière la plus fraternelle et réconfortante qu'il put. Le jeune homme était sincère dans ses paroles. Il ne voulait pas que quelque chose de mal arrive à Sen Min après tout et que tout ça se sache, ça ne lui apporterait que des ennuis à court, moyen et long terme. Alors non, il ne dirait rien. Avec lui, son secret était en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 6ième année pro de Droit Commercial
Secret(s) : J'en suis très honteux, mais, je crois bien que j'aime les hommes.
Messages : 156
Etoiles : 4
Date d'inscription : 03/07/2014
Relations : Ahn Ki-Hyun : Hyung cool et ouvert que j'apprécie.
Ahn Soo Hyun : Ami d'enfance
Bang Chan Yeol : Très mauvais véto
Choi Hyundae : Ex copain, le premier masculin
Park Ilkwon : Plus vantard tu meurs
Roh Tae Won : Héritier de LG = Rival en quelque sorte. Même si on ne s'est encore jamais adressé la parole.



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Mar 2 Sep - 0:23

***


"Stupide ? Je n'aurais pas dit ça. Je me demande juste qu'est-ce que ça peut apporter à la personne derrière ce magasine." A ces paroles, j'ai un petit moment d'absence. C'est vrai ça. Elite Korea existe depuis longtemps, et pourtant c'est bien la première fois qu'une telle idée de magasine sur les étudiants existe. Qui peut bien vouloir faire ça. Après, il est évident qu'un magasine à potins, en plus sur les héritiers de la ville, ne peut que marcher, il doit y'avoir une histoire d'argent derrière tout ça. Je soupire profondément, appuyant ma tête sur le mur. Les gens qui se font de l'argent dans le dos des autres, j'ai une sainte horreur de ça. Publier des choses privées et enquêter sur la vie des gens pour divulger des informations privées... Cela devrait être interdit par la loi ça, je me demande ce que les autorités attendent pour faire quelque chose contre ça. Le souci, c'est qu'être journaliste reste un métier... Et il est évident qu'on ne puisse le remettre en question. Je me demande ce qu'on est censé faire dans ces cas là. Excepté accepter sa peine et supporter. Tss...

Je redresse la tête quand il se met à rire une fois que je lui dis qu'il devrait surveiller ses arrières, au cas où il aurait une relation à l'heure actuelle. "C'est plutôt à moi de te dire ça. Entre nous, c'est toi qui aurait le plus à perdre. Rien que si ça se sait qu'on soit sorti ensemble, tu perdrais bien plus que moi. Je suis ouvertement gay maintenant. C'est vraiment beaucoup plus facile de gérer les choses comme ça je trouve. Ne dis pas à n'importe qui que tu es attiré par les hommes. De mon côté, je ne dirai à personne qu'il y a eu quelque chose entre nous, promis." Il me fait un sourire plutôt sincère et rassurant. Je détourne le regard, question de penser. Il vit son homosexualité librement maintenant ? Il est sérieux ? Mais comment en est-il arrivé là ? Notre relation était chaotique, même si nous nous aimions sincèrement. Et la fin, n'en parlons même pas, tout cela a été un véritable cauchemar. Et trois ans après, le voilà en train de me dire qu'il assume et que tout va bien. Qu'est-ce qui a bien put se passer en trois ans pour qu'il s'accepte tel qu'il est, pour qu'il oublie tout ce qui s'est passé ? Et s'il a put le faire, pourquoi suis-je toujours enfermé dans cette spirale, moi...?

Quelques secondes plus tard, je sors de ma bulle et baisse les yeux. Il est le seul à être au courant sur le fait que je me sentes attiré par les hommes. En même temps, j'ai été avec lui alors c'est normal. Il lui suffirait simplement de souffler le mot à quelqu'un et tout risquerait de s'écrouler autour de moi. Je le crois, quand il me dit qu'il n'en fera rien et qu'il gardera tout pour lui, mais en même temps, je ne peux pas m'empêcher de me sentir, juste un tout petit peu en danger. Je relève le regard sur lui :

-J'espère que je peux compter sur toi... Et moi de mon côté, je n'aurai aucun intérêt à raconter tout ce qui s'est passé. Ca restera entre nous quoiqu'il arrive. J'aimerai que tu sois épanouis et que tu vives ta vie comme tu l'entends.

Hyundae a fait tellement de choses pour nous deux. Tellement. Des fois, je me dis que... Je suis peut-être bête d'avoir mit fin à notre histoire. Rester avec lui aurait été de la folie, mais... Oh, et puis à quoi je pense moi encore ?? Je raconte n'importe quoi. Je me frotte furtivement les yeux pour m'efforcer à penser à autre chose, quand soudainement une secousse se fait sentir dans l'ascenseur. Je lève la tête, tentant de comprendre ce qui se passe, et je vois les étages défiler. Je me relève surpris :

-Ça fonctionne ??

Qu'est-ce qui s'est passé ? Bizarre.. C'était peut-être un petit blocage temporaire. Je repose les yeux sur Hyun, le coeur battant, presque avec regret que ce fichu ascenseur remarche d'un coup. Nous nous sommes croisés par hasard et avons été forcés de communiquer en étant enfermés ici, contre nos grés. Et maintenant que cela se termine, je sens comme une boule à l'estomac... Je n'ai pas envie que ça se termine maintenant... J'aurai voulu encore quelques secondes, quelques minutes... Pour dire quoi, je ne sais, mais... Et je n'ai même pas le temps de réfléchir que les portes s'ouvrent déjà. Je prends donc une grosse bouffée d'air et dit :

-Je vais pouvoir aller en cours, heureusement. Prends soin de toi.

Je quitte ensuite l'ascenseur avec mon sac, longe le couloir et m'arrête en tournant, m'adossant au mur. Plusieurs secondes s'écoulent alors que mon regard se grise. Un vrai fouillis dans ma tête, j'ai du mal à m'y retrouver. Tout plein de souvenirs, aussi bons que mauvais, reviennent en surface. Pourquoi... Pourquoi maintenant ? Je secoue la tête pour chasser tout ça de mon esprit, passant ma main sur chacun de mes yeux et continue mon chemin vers l'amphi.

_________________
Creepy Halloween

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Année et Filière : 2e année en Musique option métiers du son
Secret(s) : A poignardé quelqu'un et a bien failli causer sa mort. L'argent de papa a étouffé l'affaire
Messages : 32
Etoiles : 0
Date d'inscription : 13/07/2014
Relations : /



MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min Mer 3 Sep - 21:48

Sen Min a l'air très pensif. Plus que juste avant en tout cas. Hyundae n'avait pas vraiment de mal à imaginer ce qui se passait dans sa tête. Comment, ça devait être ça. Comme le type qui a planté un mec pour que leur relation et donc leur homosexualité ne soit pas découverte pouvait maintenant l'être ouvertement ? Et surtout en tout juste trois ans ! Il s'en était passé des choses en trois ans qui avaient poussé Hyundae a s'affirmé tel qu'il l'était. Ca n'avait pas toujours été facile, il avait dû essuyer des insultes, des humiliations. Mais ça valait véritablement le coup. Se débarrasser du mensonge et de la peur d'être découvert était une véritable récompense ainsi qu'un vrai soulagement. Il ne regrettait pas. Et au final, lorsqu'il avait réussi à s'accepter, il avait pu passer à autre chose après Sen Min.

De son côté, Sen Min semblait le croire lorsqu'il disait qu'il ne dirait rien sur eux deux. Ou en tout cas, il semblait le croire à moitié. C'était toujours ça. Ce n'était pas comme s'ils étaient tous deux toujours aussi proches qu'avant, Hyundae ne peut pas lui en vouloir de ne pas lui faire totalement confiance. En fait, le jeune homme aurait été totalement surpris si ça avait été le cas.

Et alors qu'un silence s'installe une nouvelle fois entre les deux étudiants, l'ascenseur se décida que c'était peut-être le moment de se réveiller. Légèrement secoué, Hyundae se retient d'une main contre la paroi la plus proche. L'ascenseur s'était remis en marche. Oui Sen Min ça fonctionne, quel sens de l'observation ! C'était tout de même dingue. Qui aurait cru qu'ils se retrouveraient coincer là dedans. Juste eux deux, personne d'autre. Pas d'oreilles indiscrètes. Et alors que l'ambiance se détendait, c'était déjà fini. Comme un coup du destin. La main de Dieu, voilà ce que c'était. Et il n'était en aucun cas question de sport dans ce cas là.

Les choses étaient parfois étranges. Alors que Hyundae, lorsque l'ascenseur s'était bloqué, aurait donné n'importe quoi pour partager les pouvoirs de Diablo, maintenant il regrettait presque que l'ascenseur se soit remis en marche à cet instant. Il avait tellement de questions à poser à Sen Min ! Mais il ne pouvait pas le forcer à rester comme il ne pouvait pas déclencher un nouveau problème technique. C'était ainsi, la force des choses.

Les portes s'ouvrirent. Sen Min les passa en lançant quelques mots à la volée. Prendre soin de lui. Il le faisait déjà, encore une fois, c'est Hyundae qui aurait dû lui dire. Mais il ne dira. Il ne répondit que par une sorte de grognement indistinct. Regardant les boutons de l'ascenseur, il appuya sur le zéro. Retour à l'envoyeur. Il avait besoin de prendre l'air. Prendre l'air et se remplir les poumons de nicotine. Voilà tout ce qu'il désirait pour l'instant. Quant à l'instant d'après, il verrait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: from ground zero to what / pv Lun Sen Min

Revenir en haut Aller en bas
 

from ground zero to what / pv Lun Sen Min

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Underneath the ground ∞ 05/02 - 16:43
» Test de Haunting Ground ! Par Jane Aden
» AIRBORNE-COMMAND 1943
» Blood Bowl, New Ork Jets vs Kass'Krâns
» Deck Legacy Madrid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heirs & Secrets :: EVERYBODY GOES TO PARTY :: Remember...-