AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tu ne vas pas me laisser dormir dehors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Année et Filière : 1ère année /photographie
Secret(s) : Mon père biologique est une idole, mais pour héviter les scandal il a du me renier
Messages : 14
Etoiles : 0
Date d'inscription : 15/09/2014
Relations : [à venir]



MessageSujet: Tu ne vas pas me laisser dormir dehors Dim 28 Sep - 3:28

Je peux pas dormis dehors...




Des fois, je me demande comment je fais pour vivre avec mon colocataire sans jamais avoir e dispute. C’est que je vis avec lui dans un tout petit appartement n’ayant pas les moyen ‘en avoir un plus gros. La preuve, on n’avait même pas de vrai lit, simplement des matelas posé par terre et on dort dans la même chambre. Comme je suis normalement celui qui se réveille plus tôt, je me réveille le plus tôt en temps normal. Mais va savoir pourquoi, mais cette fois-ci c’est mon colocataire qui se réveille en premier et qui me réveille au passage. Il était 2 heures du matin. Je grogne un peu avant de prendre la parole.

« Tu peux au moins faire attention… »

Celui-ci s’excusa avant e dire qu’il entendait un bruit qui n’était pas normal. Je me suis donc également lever comme il devait se passé quelque chose. Cela n’a pas pris longtemps avant de remarqué que  levier était brisé. Il était pourtant bien correct avant qu’on aille se coucher. Du coup, tout le plancher de la cuisine et du salon commençais à être mouiller, si cela continue cela va être notre chambre. N’ayant pas trop le choix, on a réveillé le propriétaire en plein milieu de la lui pour savoir comment fermer l’eau. Il a bien sûr pas apprécié, mais était d’accord que c’était une bonne idée de couper l’eau de notre appartement. On a donc dû sortir e notre appartement en pyjamas et aller au sous-sol et fermer l’eau. Avant de se rendormir, on a nettoyé l’eau qui avait sur e plancher. Le reste, on allait voir cela demain matin.

Il faut croire que ma nuit ne serais vraiment pas logue comme à 6 heures, quelqu’un viens cogner à la porte. Comme mon colocataire dort bien, je me lève pour aller répondre. C’est la voisine du dessous qui se plait qu’il a de l’eu qui a couler de son plafond. Je m’excusai en disant que nous avions eu un problème avec notre lavabo pendant qu’on dormait et qu’on s’en est rendu compte trop tard, mais que maintenant l’eau était fermer. Vraiment, ce bâtiment n’est pas super bien entretenu et maintenant on avait tous les problèmes. On a donc attendu à propriétaire qui est arrivé une demi-heure plus tard pour voir les dégâts. Il a dit qu’un expert devrait analyser e tout comme cela semblait être grave. Il nous a conseillé à faire nos valise pour vider le plus possible notre appartement. C’est ce qu’on a  fait en attendant. Cela ne fut pas trop long comme nous n’avions pas tant e bien que cela, juste le minimum.

Le spécialiste est passé et il dit sa conclusion. I avait une petite fuite depuis longtemps et du coup, il devait faire une partie de la plomberie de notre appartement et refaire tout le plancher comme certaine planche avait commencé à moisir. Il fallait donc obligatoirement qu’on quitte l’appartement le temps des travaux. Super, moi qui n’ai pas vraiment de place où aller, je vais devoir trouver et vite. Je ne peux pas me permettre de dormir dans un hôtel comme c’est trop cher. La possibilité de retournée chez mes parents était écarté. Depuis que je suis partie e la maison, ils avaient décidé e prendre un logement pour deux et il n’aurait pas de place pour moi. Mon colocataire avait la chance e savoir où aller comme il irait chez sa sœur aîné. J’étais enfant unique et je n’avais donc pas cette option-là.

J’ai donc commencé à me promener un peu dans mon quartier avec une valise, un gros sac sur le dos et un autre dans une main. Je réfléchissais à où je pouvais bien aller. J’ai finalement réalisé que je pouvais peut-être essayer de demander à Saejin de m’héberger le temps des travaux. En espérant qu’elle accepte. J’ai donc prit le transport en commun et c’est une demi-heure plus tard que je me retrouve en face de son immeuble.  Je sonne et j’attends patiemment qu’elle vienne ouvrir.


code par liden





Dernière édition par Hwang Min Ho le Sam 4 Oct - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité




MessageSujet: Re: Tu ne vas pas me laisser dormir dehors Jeu 2 Oct - 2:44


« What... ? »  


Ça faisait trop longtemps que je n'avais pas pris le temps de bloquer un soir à faire ce que je voulais: pas de recherches d'informations, pas de soirée avec mon beau-père et pas de travail au niveau de mes cours. Le rêve ! J'ai donc prévenu Jae Hoon de ne pas me faire faux-bond cette fois-ci, je suis même allée en avance chez lui, au moins j'étais certaine qu'il ne serait pas en retard. Ça faisait longtemps que je n'avais pas fait la fête comme ça. Bien manger, discuter, danser et boire, c'est un combo qui me plaît. Surtout quand l'alcool coule à flot et que des hommes à mon goût se trouvent pas loin. Je ne me suis pas ennuyée, bien au contraire, le personnel a dû nous demander de sortir à la fermeture. J'étais déjà bien imbibée d'alcool au point que c'est un miracle que j'ai réussi à rentrer chez moi.

Alors que je n'ai pas de cours le lendemain matin, j'avais prévue de faire une grasse matinée digne de ce nom. C'est donc la tête écrasée dans mon oreiller que les premières heures se déroulent dans une parfaite quiétude quand il me semble entendre frapper à ma porte. Ah non... Je me lève pas, ça doit être une erreur... Décidé à continuer mon activité, je me tourne dans l'autre sens. Il me semble alors que la victoire est mienne, or, ça frappe encore... C'est quand-même pas l'autre idiot?? Il m'avait promis de pas venir me réveiller. Je ne sais pas pourquoi je pense qu'il s'agit plus de mon meilleur que de quelqu'un d'autre, je sors un peu comme un zombie de mon lit avec pour tenue un shorty et un t-shirt un peu serrée. Et oui, je suis bien une fille, contrairement à ce que pensent plein de personnes. Quoi qu'il en soit, il va m'entendre l'autre. J'ouvre le verrou puis la porte.

"Jae Hoon !!! Tu avais promis de pas me révei...." Mes sourcils se froncent, ma vue s'est ajustée. Ce n'est pas du tout mon meilleur ami. "Min Ho??" La surprise est lisible sur ma figure.

Je ne suis d'un seul coup plus mal réveillée. Il fait une drôle de tête, comme s'il portait tout le malheur du monde sur son dos. Mon regard remarque directement les sacs qu'il porte, il se promène avec sa maison ou quoi? Je commence à me douter vaguement ce qui l'amène, mais, tout de suite, je vois surtout ma voisine traverser le couloir, gros cliché de la commère. J'attrape Min Ho par l'épaule, le fait entrer puis referme la porte à clé, j'en ai marre d'être dérangée. Puis je m'arrange pour que ses affaires rejoignes le sol à la vitesse de l'éclair.

"Mais qu'est-ce que tu fais là et si tôt?"

Il me fait insister sur l'heure, on a pas idée de débarquer chez les autres sans s'annoncer, surtout un lendemain de grosse soirée. Je m'impatiente déjà, la lumière du salon m'éblouit trop. Ma main se saisit de la sienne et je le traîne dans ma chambre, le pousse sur mon lit et me remet sous ma couette. Si vous trouvez ça étrange, il n'y a réellement pas de quoi, le jeune homme dans mon lit est ma peluche, mon petit animal de compagnie qui a le droit à mes marques d'affection. C'est une longue histoire que j'ai pas envie de raconter tout de suite. En tout cas, je passe mes bras autour de lui puis appuie ma tête contre la sienne, fermant les yeux.

"Puis laisse tomber, tu me raconteras plus tard, je suis trop fatiguée.."

Un bâillement plus tard, le sommeil est en train de me séduire et pas qu'un peu.

 
fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Année et Filière : 1ère année /photographie
Secret(s) : Mon père biologique est une idole, mais pour héviter les scandal il a du me renier
Messages : 14
Etoiles : 0
Date d'inscription : 15/09/2014
Relations : [à venir]



MessageSujet: Re: Tu ne vas pas me laisser dormir dehors Mer 8 Oct - 21:25

Je peux pas dormis dehors...




Cette journée n’était pas une bonne. Je  m’étais fait réveiller à deux heures du matin pour réaliser qu’on avait un problème avec levier et il y a peu de temps j’ai appris que je devais quitter mon appartement pour le temps des travaux. Il fallait partir maintenant pour les laissé évalués mieux la situation pour savoir quoi faire. On savait au minimum que le plancher et la plomberie étaient à refaire. J’espérais vraiment que rien ne s’ajouterais a cette liste. Mais dans le moment, mon plus gros problème était de trouver où j’allais passer la nuit. Mon colocataire avait la chance que sa sœur pouvait l’héberger. Il avait déjà contacté et elle lui avait dit qu’il pouvait venir sans problème. Il m’avait demandé si j’avais un endroit où aller et je lui dis que je trouverais de ne pas m’en faire pour moi. Il me demanda de lui envoyer un message quand je serais où aller.

J’avais donc quitté mon appartement avec une valise et deux sacs, un sur mon dos et l’autre dans ma main. C’était vraiment lourd, mais je n’avais pas le choix. En chemin je réfléchissais à mes possibilités. Je ne pouvais pas me permettre d’aller chez mes parents. Je leur avais dit que j’allais me débrouiller sans eux et qu’ils pouvaient donc vivre une vie de couple. Comme mon père adoptif est arrivé quand j’avais trois ans dans la vie de ma mère, ils n’ont jamais eu vraiment du temps pour eux à cause de moi. J’ai donc écarté cette possibilité. Il avait sinon la possibilité d’aller à l’hôtel, mais c’était bien trop cher. Je devrais me trouver un travail et on ne trouve pas cela en si peu de temps. J’avais eu l’idée d’aller cher Saejin. Je ne sais pas si elle allait accepter, mais je pouvais essayer.

Je suis donc allé dans un autobus pour arriver plus vite. C’était pas facile avec tout ce que j’avais à transporté et une chance que l’autobus n’était pas plein.  Le trajet ne fut pas trop long et une chance, je me suis battu à ne se que ne rien tombe par terre. Il me restait plus qu’un dernier droit. J’avais bien hâte de pouvoir déposer mes choses quelque part et aussi de savoir où j’allais dormir ce soir. Je cognai une première fois et j’attendis. J’ai attendu un bon moment et j’essayai de cogner une deuxième fois. On ne sait pas, elle n’avait peut-être pas entendu la première fois. J’ai bien fait de cogné une deuxième fois comme cette fois-ci la porte s’ouvrir. Par contre, elle crut que j’étais une autre personne. Est-ce qu’elle attendait quelqu’un? Elle fut donc surprise de me voir. Je n’eus le temps de rien dire qu’elle me fit rentrer à l’intérieur et me força à mettre mes choses par terre. Elle me demande ce que je fais là et si tôt. Il est vrai que je n’avais pas pensé à l’heure qu’il était.

« Désolé, c’est que je viens d’apprendre que… »

Je fus surpris quand elle me tira vers sa chambre, je n’ai presque pas eu le temps d’enlever mes souliers et je fini ma phrase.

« Que je devais quitter mon appartement le temps de travaux. »

Elle me poussa sur le lit et je n’ai pas eu le choix de m’installer. Il faut aussi dire que son lit est confortable qu’une fois dessus, je n’ai pas le gout de me lever, surtout que me nuit a été courte. Saejin vient dans on lit et passa ses bras autour de moi avant de dire de me raconter cela plus tard qu’elle était fatigué. La situation peut sembler étrange, mais avec Saejin ce ne l'était simplement pas comme je suis comme une peluche pour elle. J’acquiesçai.

« D’accord. »

Je fermai mes yeux et je me suis endormi peu de temps après. J’ai fini par me réveiller et je ne savais pas qu’elle heure il était. Je me retournai vers Saejin et je murmurai.

« Tu es réveillé? »

J’allais peut-être la réveillé une deuxième fois, mais c’était le seul moyen de le savoir.


code par liden



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu ne vas pas me laisser dormir dehors

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu ne vas pas me laisser dormir dehors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tu ne vas pas me laisser dormir dehors
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» [RP] Toutes voiles dehors ! Souquez les artimuses !
» Les toits...ne sont pas de bons endroits pour dormir...
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heirs & Secrets :: EVERYBODY GOES TO PARTY :: Remember...-